Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : Le parquet général de Bangui suspend l’action judiciaire contre « You », un chef d’autodéfense au Km5 décédé le 17 janvier 2020

Les procédures judiciaires engagées contre « You », un chef d’autodéfense au Km5, sont suspendues en raison de son décès le 17 janvier au camp de roux à Bangui. Une information du parquet général de Bangui, contacté ce 18 janvier. Ces chefs d’accusations sont, entre autres, l’association des malfaiteurs, détention illégale d’armes et munitions de guerre et incendie volontaire.

Youssouf, un chef d’autodéfense au Km5 dans le 3ème arrondissement de Bangui, connu sous le nom de « You le géant » est l’un des éléments recherchés par la justice pour les faits qu’il aurait commis dans le 3ème et dans une partie du 6ème arrondissements de Bangui.

Eric Didier Tambo, Procureur général de la Cour d’Appel de Bangui, a indiqué ce jour du samedi 18 janvier 2020 que plus de dix chefs d’accusations, notamment association des malfaiteurs, détention illégale d’armes et minutions de guerre, incendie volontaire, vol à main armée, pèsent sur lui.

« Il est mort au Camp de Roux après son transfert suite des blessures parce que ce sont des éléments comme « Force » qui sont recherchés par la justice pour plus de dix chefs d’accusations dont l’association des malfaiteurs et détention illégale d’armes et munitions de guerre. Donc, il est mort en prison et on arrête la procédure judiciaire puisse qu’on ne peut pas juger un cadavre », a déclaré le procureur.

Mais ces proches accusent la gendarmerie centrafricaine d’avoir occasionné sa mort car, selon les informations, il aurait été retiré de l’hôpital contre l’avis des médecins.

Un leader de mouvement armé âgé d’une trentaine d’années très actif dans le 3ème arrondissement de Bangui. « You » est l’un des chefs d’autodéfense qui opère au Km5 et très engagé dans les derniers combats du 24 et 26 décembre 2019 qui les opposaient aux commerçants de ce centre commercial de la capitale.

Le bilan des affrontements faisait, selon la Croix rouge centrafricaine, plus d’une quarantaine de morts et plusieurs personnes blessées dont la plupart sont des civils. Ce chef du mouvement armé a été blessé lors des combats, puis transféré à l’hôpital communautaire de Bangui pour des soins intensifs. Plusieurs sources contactées après sa mort ont indiqué qu’il avait rendu l’âme le vendredi aux environs de 20 heures, et « son corps est aussitôt transféré à la Mosquée Centrale avant d’être inhumé à 6 h du matin de ce samedi 18 janvier dans la concession de l’église catholique St-Matthias », a confié une source qui a requis l’anonymat.

Le déclenchement des combats au Km5 dans le 3ème arrondissement de Bangui intervient au moment où les commerçants s’opposaient à la décision des groupes d’autodéfense de payer des taxes.

RJDH

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :