Select your Top Menu from wp menus

30 jeunes arrêtés par un officier GP de Touadéra et détenus au commissariat du Port à Bangui

CENTRAFRICAINE: DES JEUNES BANGUISSOIS PIÉGÉS PAR UN OFFICIER GP DE FAUSTIN ARCHANGE TOUADÉRA CROUPISSENT DEPUIS HIER AU TRISTEMENT CÉLÈBRE COMMISSARIAT DU PORT-BANGUI.

Appâtés par une promesse de formation suivie d’intégration dans la Garde Présidentielle, contre un droit d’entrée d’une enveloppe de cinquante (50) mille francs CFA, comme leurs autres compatriotes de Boy Rabe, secteurs #Mandaba et #500Saluts, des jeunes ciblés par un supposé officier GP se sont retrouvés hier soir réunis vers l’aéroport de Bangui pour être ensuite convoyés dans les geôles du Commissariat du Port de Bangui.
Ne pouvant réunir la somme de cinquante (50) mille francs CFA, #Jephté_FIYO et ses compagnons de misère, qui n’ont pu versé que quinze (15) mille francs CFA, pour la plupart conducteurs de Taxi-Moto et rares #CherchéÉManger de Fouh (Secteur #Tiangaye), #GalabadjaSinistrés#Miskine, ont été arrachés à leur famille par celui qui les manipulait depuis ces jours-ci.
Heureusement que leurs entourages informés de ses tractations ont vite fait de  retracer le circuit de leur enlèvement, au motif qu’ils seraient des informateurs d’un réseau acquis à François BOZIZÉ YANGOUVONDA, comme l’affirme #Habiba que nous avons eu au téléphone, avec les pleurs de sa mère en bruits de fond, implorant Dieu de lui rendre son fils. << Nzapa, mbi pauvre wali mbi sara gnein na Touadéra ? Sara si lo kiri na mbi moléngué ti mbi >>, pouvais-je capter de ces pleurs.
Ces dames, qui battent actuellement le rassemblement des autres parents de ces victimes de Faustin Archange Touadera, d’arrestations arbitraires, confirment que les jeunes seraient encore gardés-à-vue au Port contre des accusations de déstabilisation de l’État, qui ne tiennent pas. Ils n’ont pas connaissance de telles activités, de renseignements, menées par leur enfant au profit d’un quelconque leader politique Centrafricain.
À suivre !

Henri Grothe

Related posts

Laisser un commentaire