Select your Top Menu from wp menus

L’ancien président François Bozizé refuse de rencontrer Obed Namsio et exige un tête – à – tête avec le président Touadéra

L’ancien président, le général d’Armée François Bozizé, a opposé une fin de non – recevoir à une demande d’audience, à lui adressée par le directeur de cabinet du président Touadéra, un certain Obed Namsio, il y a quelques heures, porteur d’un message de son patron à l’’ancien chef d’état – major des forces armées. Ce dernier ne veut pas d’un intermédiaire entre lui et son successeur et exige un tête – à – tête avec lui, non pas au palais de la Renaissance, mais à l’assemblée nationale et devant des témoins de part et d’autre.

En dépit des multiples et multiformes actes de provocations dont François Bozizé continue d’être victime de la part du régime de Bangui, à l’exemple de l’incendie criminel de la maison de Mme Nicole Namsé née Ngaïkossé, secrétaire nationale à la mobilisation féminine du KNK, d’une part, et de la dernière réaction particulièrement agressive, virulente et dénigrante du conseiller spécial de Touadéra, un certain Fidèle Gouandjika, d’autre part, celui dont le retour à Bangui a surpris Touadéra et son clan de prédateurs, et qui a saisi la présidence d’une demande d’audience avec « le candidat des pauvres et l’homme de la rupture, demeure  imperturbable et plus que jamais déterminé à œuvrer pour une rencontre avec le mathématicien de Boy – Rabé, pour une résolution pacifique de la crise centrafricaine, dans la paix, le dialogue et l’unité nationale.

La rédaction

Related posts

Laisser un commentaire