Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique, c’est du tango, ce n’est plus la rumba de Bangui

Comment danse-t-on le #Tango à Bangui la coquette ?
Dommage que mon défunt #OncleBondro ne soit plus de ce monde pour l’exhiber, lui qui était un artiste dans l’âme, danseur et chanteur. Paix à ton âme #Pépéro !
Dommage non plus que mon #TaraBondro #PaulBanguiDucasse, ambianceur des ambianceurs, des générations des ambianceurs de Bangui, ne soit plus de ce monde emporté par le poids de l’âge. Paix à ton âme, très cher Grand-père.
Mais, toutefois, nous pouvons expliquer pourquoi et comment la #PeurPanique gagne certaines personnalités happées par le Retour d’exil du Général François BOZIZÉ YANGOUVONDA, lui aussi danseur de Tango de Bangui. Sans lâché ses prises, il les domine, en les renversant, virevoltant, sans qu’elles ne touchent la terre. Sans que ces personnalités ne soient terrassées.
Que ces personnalités se rassurent, cette partie de Tango ne se transformera pas en #Corrida mais qu’elles sachent que l’issue ne dépend que d’elles. Général François BOZIZÉ YANGOUVONDA n’est pas rentré pour eux mais pour être chez lui, parmi les siens, avec son Peuple, en Fils du Peuple.
Les vrais dossiers administratifs seront remis à la Justice de notre Pays, pour édifier le Peuple, sur qui est et comment est qui. Comprenez maintenant pourquoi ces Gens-là paniquent.

Les vrais dossiers d’enquêtes administratives jailliront maintenant et la Justice que nos #Kotazo chantaient se fera avec le temps, selon le temps de la machine judiciaire.

Fidele Gouandjika, calmez-vous et aidez Faustin Archange Touadera à passer le cap en douceur.
@grothe2

Related posts

Laisser un commentaire