Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : L’ancien président Bozizé met la pression et sollicite un tête à tête avec le président Touadéra

BANGUI, le 18 décembre 2019 (RJDH)—L’ancien président François Bozizé, rentré de son exil il y a deux jours, veut avoir un tête à tête avec le président Faustin Archange Touadera. Une demande d’audience a été introduite ce jour, selon des informations RJDH, au cabinet du chef de l’Etat.

François Bozizé veut rencontrer Faustin Archange Touadera, une information RJDH confirmée par des proches de l’ancien président rentré de ses six années d’exil, il y a soixante-douze heures. Une demande d’audience, a été déposée à la présidence de la République, selon un cadre du KNK qui parle d’une initiative dont l’objectif est de clarifier le retour de l’ancien chef de l’Etat, « le président Bozizé est rentré et il y a eu beaucoup d’interprétations mais l’intéressé voudrait parler avec le président de la République pour que la situation soit clarifiée vu que ce retour est placé sous le signe de la paix », explique cette source qui a requis l’anonymat.

Selon des informations RJDH, l’ancien président de la République voudrait avant toute sortie médiatique discuter avec l’actuel chef de l’Etat. Le KNK souhaite que ce tête à tête ait lieu avant le 21 décembre 2019, date retenue pour la première sortie publique de François Bozizé qui devrait prendre la parole lors de ce que le KNK appelle « grand meeting de paix et de réconciliation » qui se tiendra sur le terrain de l’école Kpangaba, dans Bimbo 3, situé dans les environs de l’aéroport Bangui Mpoko.

Des cadres de la présidence contactés par le RJDH affirment n’avoir pas encore été informés d’une demande d’audience déposée par le KNK. Un ministre conseiller estime cependant qu’il est normal qu’une fois de retour, l’ancien président puisse demander à rencontrer l’actuel chef de l’Etat. Cette source pense que « l’initiative est à saluer sauf que pour lui, seul l’actuel chef de l’Etat pourra donner une suite favorable ou non à cette demande ».

Alors, Faustin Archange Touadera visiblement perturbé par cette rentrée inopinée pour son régime, pourra-t-il accepter de discuter sitôt avec Bozizé ? Il est clair que le régime de Bangui n’a pas souhaité ce retour dont les contours lui ont totalement échappé.

Mais, l’actuel chef de l’Etat gagnerait à écouter François Bozizé qui, selon ses proches, voudrait délivrer un message de paix. Que ce soit Bozizé ou Touadera, personne ne gagnerait à engager un bras de fer. L’un a le pouvoir l’autre a des assises et un réseau très fin qui peut perturber le semblant d’équilibre du pouvoir actuel.

Faustin Archange Touadera a besoin de consolider le peu d’équilibre actuel pour préserver ce qui reste de son pouvoir, François Bozizé a besoin de protection pour ne pas finir dans un tourbillon qui l’engloutirait définitivement. C’est un jeu équilibré dont seul le plus malin pourra s’en sortir.

Sylvestre Romain Sokambi

Related posts

Laisser un commentaire