Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique, Touadéra et son clan de prédateurs poussés vers la sortie

CENTRAFRIQUE/POLITIQUE: ÉCOLE NDRÈS 2, BOY-RABÉ, 2ème WEEK-END DE MOBILISATION RÉUSSIE DE L’OPPOSITION DÉMOCRATIQUE

Depuis hier, vendredi 06 décembre 2019, à l’initiative de l’opposition démocratique Centrafricaine, Bangui vibre aux appels à la Réconciliation et à la Concorde nationales, aux mots d’ordre à la mobilisation pour le Retour au pays de tous les exilés, dont François BOZIZÉ YANGOUVONDA,

Après la réussite du samedi 30 novembre dernier, à la veille du 61è anniversaire de la Proclamation de l’Indépendance de la République Centrafricaine (#RCA), invitée par le Parti Travailliste Kwa Na Kwa, l’opposition démocratique Centrafricaine vient de réitérer positivement son coup de maître face au pouvoir déliquescent de Faustin Archange Touadera, en déplacement à l’étranger.

L’union politique ainsi manifestée s’opère autour de ces thèmes unificateurs, Paix, Stabilité et Réconciliation nationales, qui doivent aboutir à la tenue d’un véritable dialogue politique inclusive, pour asseoir les bases d’une Gouvernance apaisée débarrassée de la main mise dictatoriale et criminelle de l’actuel Chef de l’État, Faustin Archange TOUADÉRA, dont l’incapacité et l’incompétence avérées, à gérer les affaires Centrafricaines ne sont plus à démontrer. L’échec constaté des presque quatre ans de gestion clanique et prédatrice, en complicité récente, depuis deux ans, avec la Mafia Russe, représentée en Centrafrique par #WAGNER, n’augure rien de bon pour l’avenir de la République, tant se confirment les velléités de confiscation du pouvoir, par le truchement d’un Comité dit stratégique dédié à l’organisation des prochaines élections, créé par un Arrêté anti-constitutionnel du Premier ministre. Cette mobilisation politique et citoyenne entend faire plier le président TOUADÉRA à de meilleurs choix, dans l’intérêt bien compris du Peuple Centrafricain.

Pour l’opposition démocratique Centrafricaine, disqualifié pour organiser les prochaines élections, le Gouvernement de la Centrafrique devrait céder la place à un Gouvernement de Transition, avec un cahier de charges précis axé sur la Paix, la Stabilité et la Réconciliation nationale.

Commencé à 14:00, le meeting a enregistré la participation remarquée, entre autres leaders, du président du Chemin De l’Espérance, Abdou Karim MECKASSOUA, qui a dressé un bilan chaotique du pays et la nécessité de stopper sa descente aux enfers, pour la sécurité nationale.

Pourtant cette manifestation a failli ne pas avoir lieu, compte tenues des manœuvres d’intimidations du Gouvernement de la Centrafrique et de cadres bien identifiés du Mouvement des Cœurs Unis, parti politique de Faustin Archange TOUADÉRA, dirigé par son ancien Premier ministre Simplice Mathieu SARANDJI.

N’ayant pu corrompre le Patron de la sous-ligue de Football de cette partie de la ville de Bangui, qu’ils ont vainement contraint de programmer un match de football, l’après-midi de ce samedi 07 décembre, sur le terrain de cette école de Boy-Rabé, les trois parents de Faustin Archange Touadera, les deux Maleyombo, le directeur de cabinet au Ministère Urbanisme Ville Habitat et son petit-frère Chef de cabinet particulier du Chef de l’État, plus #ArthurPiri, ont essuyé une seconde défaite dans le déploiement avorté des éléments de la Gendarmerie nationale. À trois ils n’ont pu rassembler qu’une modique enveloppe de cinquante (50) mille francs CFA, tous ministres de la République qu’ils sont.

Heureusement que ce responsable sportif n’a pas cédé et que les jeunes ouvriers du Kwa Na Kwa, renforcés par leurs frères du Chemin De l’Espérance ont veillé au grain, pour ne pas laisser le champ libre aux rescapés des #Requins amassés, hier nuit, pour tout casser. L’école et toute sa concession étaient bien gardées, jusqu’au matin, à l’arrivée des éléments de la MINUSCA.

L’événement réussi et bouclé, vers 16h passées, les militants et Banguissois ont quitté la grande cour de l’école Ndrès2 dans la joie, se donnant rendez-vous d’abord pour mercredi prochain, 11 décembre, au Tribunal Administratif de Bangui pour l’examen de la requête en annulation de la Note Circulaire JOUSSO, interdisant aux compagnies aériennes desservant la Centrafrique d’embarquer le Général François BOZIZÉ YANGOUVONDA, ensuite pour le Retour effectif au pays de l’ancien président de la République Centrafricaine.

Bangui, la Diaspora Centrafricaine et le reste du monde, connectés depuis hier pour suivre l’événement, ont apprécié la réussite de cette grande mobilisation pacifique et la détermination de l’opposition démocratique Centrafricaine à opposer à Faustin Archange Touadera l’impérieuse nécessité du DIALOGUE POLITIQUE INCLUSIF, comme piste de résolution de la Crise Centrafricaine.

Prochaine mobilisation programmée pour #Boeing, dans la Commune De Bimbo, à une date qui sera très prochainement fixée.

Le vent en poupe, l’opposition démocratique centrafricaine pousse Faustin Archange Touadera dans ses derniers retranchements.

Henri Grothe

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :