Select your Top Menu from wp menus

Affaire Norbert Zongo : vingt et un (21) ans d’injustice !

C’est sous le thème « poursuivons avec détermination la lutte pour la vérité et la justice pour Norbert Zongo et ses compagnons et contre la remise en cause des droits et des espaces de libertés » que le Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP) et la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC) commémoreront le 21e anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo et ses compagnons .

En effet, le lancement des activités a eu lieu ce mardi 03 décembre 2019 à Ouagadougou lors d’une conférence de presse, et le programme communiqué.

Cela fait vingt et une années que le drame de sapouy s’est produit. Vingt et une années après ces assassinats, le peuple Burkinabè est toujours en quête de justice et chaque année, la société civile et certaines organisations comme le CODMPP ne se lassent de poursuivre la lutte avec pour espoir que cela aboutisse un jour aux résultats tant attendus. Hélas, les choses semblent marquer le pas au plan pénal. En effet, depuis l’inculpation des trois éléments de l’ex-RSP à savoir le soldat Christophe Kombacere, le caporal Wampasba Nacoulma et le sergent Banagoulo Yaro, ainsi que l’avis favorable à l’extradition de François Compaoré émis le 05 décembre 2018 par la chambre d’instruction de la cour d’appel de paris, on a l’impression que la procédure vers la justice va clopin clopan. Malgré cela, le CODMPP et la CCVC restent déterminés à maintenir la lutte afin que la lumière soit faite, sur cette affaire et mettent en garde les commanditaires et exécutants : « les vaines tentatives d’échapper à la justice, à travers les diverses contorsions procédurales propres à la justice bourgeoise réactionnaire, ne sauraient entamer la détermination de notre peuple dans sa lutte pour la vérité et la justice pour Norbert Zongo et ses compagnons ».

La commémoration de ce 21e anniversaire se fait dans un contexte national difficile, marqué par une recrudescence d’attaques terroristes causant des centaines de morts aussi bien au niveau des FDS que de la société civile. Le CODMPP et la CCVC invitent le peuple Burkinabè à ne pas regretter l’ancien régime d’exception pour autant et à s’armer de courage pour continuer la lutte vers un Burkina meilleur car, comme l’a si bien dit Norbert Zongo, « lorsque nous faisons un saut et que nous tombons dans le feu, nous devons impérativement effectuer un  second saut pour sortir de ce feu » . Il importe donc de veiller à ce que ne soient point remis au goût du jour, les pratiques des régimes d’exception d’antan, contre lesquelles notre peuple s’est vaillamment battu avec à l’avant-garde, des patriotes, démocrates et révolutionnaires aux nombres desquels, Norbert Zongo.

Le CODMPP et la CCVC lancent un appel à l’ensemble de leurs composantes, à la jeunesse et au peuple insurgé et résistant du Burkina, à faire des activités de ce 13 décembre 2019, un succès dans la lutte contre l’impunité. Les principales activités prévues pour ce 13 décembre sous la codirection des coordinations CODMPP et CCVC, seront les suivantes : Un rassemblement à 7h au cimetière de Gounghin pour un dépôt de gerbes de fleurs, un recueillement et un hommage à Norbert Zongo et ses compagnons, aux martyrs de l’insurrection populaire et de la résistance au putsch et aux autres victimes ; un meeting aura lieu à 9h à la place de la Nation.

Faso-actu.net

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :