Select your Top Menu from wp menus

CENTRAFRIQUE: LYON, 12 OCTOBRE 2019, LA JUSTICE EN QUESTION

Hallucinant !
Faustin Archange Touadera nous fait le coup du respect de la #Constitution du 30 mars 2016, qu’il ne cesse de piétiner. Le Premier magistrat Centrafricain serait respectueux de la séparation des Pouvoirs et des procédures administratives et judiciaires. Qui l’eût cru !
Comme le souhaite la pauvre mère de #Faissal Feiss Mandjo, son fils doit être libéré en l’absence du respect des procédures judiciaires, deux ans après son emprisonnement à la Prison de Ngaragba sans procès, alors que les autres impliqués du dossier vaquent tranquillement à leurs occupations à Bangui La Coquette comme en #France. Pourquoi lui resterait en prison à Bangui, sans procès !
Le plus curieux de tout çà c’est bien la posture du Premier magistrat Centrafricain, jouant à l’hypocrite, sans remords face à cette Dame qui le supplie, lui le #SouverainPremier, le #PrésidentRCA de rendre la liberté à son fils. L’implorant, elle se met à genoux, joignant le geste à sa parole. Une posture biblique que le #DiacreFaustin ignore nous racontant sa vie et se retournant vers le #Ministrede la #Justice, son parent Flavien Mbata, très bien au fait de ce dossier qu’il a piloté sous ses instructions.
Et comme, Faustin Archange Touadera n’est point au courant de ce dossier, qu’il ne veut rien en savoir, il n’a pas pris le temps de demander à la Mère Mandjo de lui expliquer séance tenante le fond du dossier, à défaut de l’inviter publiquement à le rejoindre après la rencontre pour cela.
Pourquoi ? Parce que Faustin Archange Touadéra connait le dossier et qu’il souffrirait plus à ce qu’il soit dévoilé, déculotté publiquement. Avec sa politesse et humilité, même en évitant avec soins les mots qui fâchent, la mère de Feiss Mandjo aurait cloué au pilori le Premier magistrat, rien qu’en prononçant un nom, celui de Sani Yalo, son ami.
Non, #DiacreFaustin, #Nzapa ne veut de çà, de cette posture affligeante que vous ne cessez d’afficher, depuis votre passage à Malabo où vous y avez plaidé le Président IGNORANT NE CONTRÔLANT PAS DU TOUT SON TERRITOIRE NATIONAL.
NON, Faustin, cessez de nous prendre pour des imbéciles heureux, FAISSAL MANDJO A DROIT À UN PROCÈS, TOUT COMME VOTRE AMI, Sani Yalo !!!
@grothe2

Vidéo Rjpm-media Mayte
https://www.facebook.com/rjpmmedia.mayte/videos/557878044962766
a) Question de la Mère MANDJO (1h32mn4/1h34mn20)
b) Réponse de Faustin Archange Touadera (1h46mn20/1h49mn53)

Vidéo Dominique Congo-Sienne Jr.
[https://m.facebook.com/junior.congosienne/videos/10217734804594698/]

Publiée par Henri Grothe sur Dimanche 13 octobre 2019

Publiée par Henri Grothe sur Dimanche 13 octobre 2019

Publiée par Henri Grothe sur Dimanche 13 octobre 2019

Related posts

Laisser un commentaire