Select your Top Menu from wp menus

Le gouvernement Ngrébada plus préoccupé par la protection du bétail au PK45 que par l’assistance à la population de Birao

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout et plein air
L’image contient peut-être : 6 personnes, dont Henri Grothe, personnes souriantes, personnes debout
Fari Tahéruka Shabazz

Finalement il y avait une urgence plus urgente que la situation des 17.000 Centrafricains pris en otages, sans eau ni nourriture, dans les camps de déplacés de BIRAO.

C’est la question du vol de BÉTAIL qui apparemment empêche le plus Mme Virginie BAÏKOUA, Ministre des Affaires HUMANITAIRES, de dormir. Bien oui, c’est l’urgence des urgences humanitaires ! Vous comprenez que les pauvres bœufs sont victimes de méchants kidnappers affamés comme jamais. Que c’est horrible !

Raison pour laquelle elle a tenu absolument à faire partie de la délégation ministérielle de ce jeudi 26 septembre 2019 qui s’est rendue au PK45, axe Boali, à Bouboui, le terminal à bétails.

Cette joyeuse équipe gouvernementale, outre la Ministre des Affaires Humanitaires, Mme Virginie BAÏKOUA, était composée du Général de pacotille Henri LINGUISSARA-WANZET, Ministre de la Sécurité Publique, BI-ALIOU , ministre de l’Élevage, et Augustin YANGANA-YAHOTÉ, Ministre de l’Administration du Territoire.

Enfin, je suis rassuré. Les vaches, poules, moutons, etc… sont maintenant en sécurité. Les habitants de BIRAO pourront bien attendre un peu. Il n’y a pas péril en la demeure. Que les mauvaises langues arrêtent d’accuser le gouvernement pour rien. Il travaille….à protéger ses bœufs.

Fari Tahéruka Shabazz

 

 

Related posts

Laisser un commentaire