Select your Top Menu from wp menus

Révélation : le rapport de la cour des comptes sur le point d’être manipulé sur instructions du président Touadéra et son clan

CENTRAFRIQUE: UNE JUSTICE AUX ORDRES SE FOURVOIE FORCÉMENT…

NON À LA FALSIFICATION DU RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES.

De sources bien placées à la Cour des Comptes,il nous est informé que le régime tente coûte que coûte à altérer le »rapport initial de la Cour des comptes »qui a mis en lumière un vaste réseau de la haute mafia,de corruptions et détournements dont les membres du gouvernement et certaines hautes personnalités de l’Assemblée Nationale se sont rendus coupables,et surtout du blanchiment victorieux de l’honorable Abdou Karim Méckassoua,député du 3ème arrondissement et ancien Président de l’AN. Les voix se lèvent pour dénoncer cette énième tentative d’obstruction à la justice en dépit de l’impartialité remarquable de cette Cour des comptes qui s’est prononcée avec un accent du professionnalisme.

Le respect de nos institutions républicaines est fondamental,pour qu’elles puissent jouer pleinement leurs rôles en toute équité conformément au fonctionnement d’un État de droit.
L’objectif de la manipulation du »rapport de la Cour des comptes »est dans un premier temps,de travestir la vérité en produisant un autre »faux rapport »qui mettra,honteusement,en cause Karim Méckassoua,et dans un deuxième temps,d’empêcher son retour au bercail,auprès des siens,pour se mettre au service du relèvement rapide de notre pays,foulé au pied par cette bande de mafias qui infeste tout le rouage de l’administration et empêche notre Pays de décoller.

NOUS DISONS LA CARTE ROUGE À CEUX QUI FOULENT AU PIED L’IMPARTIALITÉ DE NOS INSTITUTIONS.

Sanislas Mamadou Dangabo

Related posts

Laisser un commentaire