Select your Top Menu from wp menus

Les leaders syndicaux de l’ISYCA accusés d’avoir été corrompus par le gouvernement Ngrébada !

CENTRAFRIQUE-HAUTE TRAHISON: LES LEADERS SYNDICAUX DE L’ISYCA SIGNENT UN PROTOCOLE D’ACCORD AVEC LE GOUVERNEMENT SANS CONSULTATION PRÉALABLE DE LEUR BASE
Alors que les nouvelles négociations entre le gouvernement et les 19 centrales syndicales réunies sous la plateforme syndicale dénommée Intersyndicale de Centrafrique (ISYCA) s’annonçaient déjà très difficiles pour la partie gouvernementale peu habituée aux négociations et caractérisée par les promesses non tenues, la prédation et le comportement antisocial qui sont tels qu’elle est de plus en plus détestée par le monde du travail, grande a été la surprise générale des travailleurs d’entendre que dans l’après-midi d’hier mercredi 25 septembre 2019, les leaders syndicaux ont été conviés par le gouvernement pour signer un « Protocole d’accord » dont le projet n’a pas été discuté et adopté préalablement par les deux parties. Encore faudrait-il que les leaders de l’ISYCA consultent d’abord leur base pour qu’elle donne son avis sur le contenu du projet du Protocole d’accord, eux qui ont l’habitude de dire que « c’est la base qui décide », et qui savent pertinemment que leur base ne fait pas confiance à ce gouvernement.
De sources autorisées indiquent que les signataires du document auraient reçu chacun deux (2) millions de FCFA pour sacrifier les travailleurs centrafricains en signant un document inacceptable pour les travailleurs. Seul Firmin Zoh-Ponguélé du GSTC aurait refusé de signer le document dont il n’a pas eu connaissance et pour lequel il insisterait que sans la décision de sa base il ne peut signer, pour ne pas être traité de TRAÎTRE.
Nous y reviendrons. LR (MEDIAS+)

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et costume

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :