Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : M. Dondra a peur de publier la liste des fonctionnaires et agents de l’Etat « cumulards »

Selon des informations de sources crédibles proches du groupement des fournisseurs de l’Etat et du ministère des finances et du budget, le « super et tout – puissant » grand argentier de la République, M. Henri Marie Dondra, a très peur de publier la liste des fonctionnaires et agents de l’Etat qui exercent, en sus de leurs fonctions et de leurs statuts de catéchistes  de l’intérêt général , des activités à buts lucratifs. L’exercice de ces activités commerciales étant prohibé par les dispositions de l’article 32 de la loi portant statut général  de la fonction publique, le président Touadéra l’avait régulièrement et solennellement instruit aux fins d’engager la procédure disciplinaire à leur encontre.

Mais, après avoir traité de cette question en réunion de cabinet avec ses plus proches collaborateurs dont la plupart sont en réalité de « fonctionnaires cumulards »  et ordonné aux différents services compétents du département de rappeler à l’endroit de tous les  fonctionnaires et agents de l’Etat les dispositions des textes et règlements en vigueur y relatifs, d’une part, et de soumettre dans les meilleurs délais  à sa signature la liste de ceux qui ont ainsi enfreint la loi, d’autre part, l’homme ne serait plus chaud pour franchir le rubicond et appliquer « stricto sensu ac ad litteram » les instructions à lui données par le président de la République. 

Etant lui aussi opérateur économique et fournisseur de l’Etat et ayant créé à tour de bras, comme bon nombre des membres du gouvernement et autres caciques du pouvoir, de nombreuses entreprises qui sont habilitées à traiter avec l’Etat mais dont la gestion, pour divertir l’opinion, a été confiée à des parents, amis et connaissances, M. Henri Marie Dondra a purement et simplement décidé d’enfouir ce dossier dans le fouillis de ses multiples tiroirs, nous ont rapporté ces sources.  De peur d’être livré à la vindicte populaire par ses propres collègues opérateurs économiques et fournisseurs de l’Etat et d’être accusé de « voleur qui crie au voleur ».

Sur le même dossier, lire :  https://letsunami.net/index.php/2019/07/31/centrafrique-m-d…les-devant-le-co/ ‎

Affaire à suivre….!

Jean – Paul Naïba

 

 

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :