Select your Top Menu from wp menus

CENTRAFRIQUE/GROUPES ARMÉS: NOURREDINE ADAM LIMOGE ABAKAR SABONE DE SON POSTE DE PORTE-PAROLE DU FPRC

Dans une <<Décision de révocation>> rendue publique en ce jour, mardi 27 août 2019, datée de #NDélé, chef-lieu du Bamingui-Bangoran, Central African Republic#NourredineAdam limoge Abakar Sabone de ses fonctions de porte-parole du Bureau exécutif du #FPRC.

Cette décision de révocation, prise quatre (04) jours après la Rencontre Gouvernementale avec les Groupes Armés, tenue à Oubangui Hôtel, le 23 août 2019, abroge la décision N°002/FPRC/BEN019 du 24 janvier 2019.

En attendant la réaction d’Abakar Sabone aka Aba Sab, il ne ferait pas de doute que cette décision de révocation serait liée aux mouvements de formation d’une nouvelle coalition rebelle post-Khartoum constatés au sein des Groupes armés autour du Général Abdoulaye Miskine. Lesquels mouvements assèchent les rangs des différents Groupes armés de leurs <<véritables chefs de bataillons>>, très mécontents de l’application de l’Accord de Khartoum par le Gouvernement de la Centrafrique. Se définissant Centrafricains, en opposition aux mercenaires étrangers établis dans les différents groupes armés, ces rebelles et autres miliciens rejoignent le commandement unique du Général Abdoulaye Miskine, en vue de contrer le pouvoir de Faustin Archange Touadera.

La dynamique enclenchée aurait-elle atteint sa vitesse de croisière pour que maintenant les états-majors en soient secoués ?

Observons !

Henri Grothe

Related posts

Laisser un commentaire