Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : Le gouvernement Ngrébada et M. Dondra, incapables d’installer les services des régies financières au Km5 !

ECHANGES ENTRE LE GOUVERNEMENT, LES AUTORITÉS LOCALES ET DÉLÉGUÉS DES COMMERÇANTS DU KM5 SUR LE PAIEMENT DES TAXES ET IMPÔTS

Quelles stratégies faut-il mettre en place afin de faciliter la collecte des impôts et taxes auprès des commerçants opérant dans les localités du Km5 ? Tel est l’objet de la réunion qui s’est tenue, ce mercredi 7 Août, dans la salle de conférences du ministère des finances et du budget entre le gouvernement et les délégués des commerçants de cette localité, en présence des responsables des régies financières.

Placée sous la présidence du ministre des finances et du budget Henri-Marie Dondra, cette rencontre, convoquée suite à la rencontre entre les autorités fiscales et les délégués des commerçants du Km5, a regroupé autour de la table trois autres membres gouvernement, notamment le ministre de la Justice, des Droits de I ‘Homme, Garde des Sceaux M. Flavien Mbata, le ministre de l’Intérieur, chargé de la Sécurité Publique, le général de Brigade Henri Wanzet Linguissara et le ministre du Commerce et de l’Industrie Mahamat Taib Yacoub.

INTERVIEW DU MINISTRE DES FINANCES A L’ISSUE DE LA REUNION AVEC LES COMMERÇANTS DU PK5 SUR LA COLLECTE FISCALE ET DOUANIERE

INTERVIEW DU MINISTRE DES FINANCES A L’ISSUE DE LA REUNION AVEC LES COMMERÇANTS DU PK5 SUR LA COLLECTE DES RECETTES FISCALES ET DOUANIERES

Publiée par Infos Vraies-RCA/ Ministère des Finances et du Budget sur Mercredi 7 août 2019

Etaient également présents, le premier citoyen de la ville de Bangui, Emile Gros Raymond Nakombo, les autorités locales du 3e arrondissement et les délégués des commerçants dudit arrondissement. La problématique de la collecte des impôts et taxes auprès des commerçants du Km5 a été longuement débattue et s’est presque transformée en une discussion sur les problèmes récurrents de la sécurité dans le secteur. Pour ces commerçants, la restauration de l’autorité de l’Etat et le retour définitif de la sécurité constituent des préalables au développement du commerce au Km5, poumon de l’économie de la ville de Bangui. Ils ont unanimement déclaré leur soutien au gouvernement dans son élan visant à reconstruire la Centrafrique. Certains ont proposé l’installation au sein de la mairie du 3e arrondissement d’une unité de collecte des impôts et taxes afin de favoriser le recouvrement des recettes publiques dans cette zone.

Au nom du gouvernement que dirige le Premier ministre Firmin Ngrébada sous la très haute impulsion du président de la République professeur Faustin Archange Touadéra, le ministre Dondra s’est montré très préoccupé devant les doléances des hommes affaires du Km5, et sollicite le concours de la mairie de Bangui pour la résolution dans un bref délai, les questions concernant certains kiosques squattés au sein du marché central de Bangui pendant des événements que la RCA a connus. Cette initiative hautement appréciée par les opérateurs économiques du Km5 des autorités et des commerçants démontrent la volonté des Centrafricains à reconstruire leur pays. « Pas de commerce, pas d’économie et pas d’économie, pas développement » a lancé l’un des délégué des commerçants.

MinFinances

Related posts

Laisser un commentaire