Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : « Contrôle des fonctionnaires en provinces » : M. Nguiza et M. Wamoustoyo, que dites – vous de l’insécurité entretenue par les groupes armés?

Les fonctionnaires fantômes menacés de sanction par le gouvernement

Bangui, 31 juillet (ACAP)- Le gouvernement reste déterminé à poursuivre le redéploiement et la restauration de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire, à travers l’opération de contrôle de présence des agents publics aux fins de jauger la sincérité de l’accord politique de paix signé à Bangui, le 6 février dernier entre le gouvernement et 14 groupes armés, a déclaré le ministre de la Fonction publique Jean Christophe Nguinza, au cours d’une conférence de presse mercredi 31 juillet, à Bangui.

 

Au centre, M. Jean Christophe Nguinza, ministre de la fonction publique

Selon M. Jean Christophe Nguinza, cette opération lancée au début de ce mois de juillet vise à contrôler la présence effective des agents publics sur leur lieu de travail tant à Bangui qu’en province, à s’assurer de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national, s’assurer que les salaires sont versés en contrepartie des prestations fournies par le fonctionnaire, sanctionner les cas d’abandon de poste et enfin jauger la bonne foi des groupes armés signataires de l’accord de paix du 6 février 2019.

Sur 2857 fonctionnaires et agents de l’Etat contrôlés dans 28 localités couvertes, 180 sont bénéficiaires de permission d’absence et 116 agents sont par contre dans une situation d’absence injustifiée, a-t-il indiqué.

Le membre du gouvernement a mis en garde les fonctionnaires et agents de l’Etat qui n’ont jamais pris leur poste après leur affection ou nomination et  perçoivent indûment le salaire de l’Etat, d’une part, et ceux qui après avoir pris service, ont quitté leur poste pour ne plus revenir, d’autre part.

«Des mesures appropriées seront réservées aux cas d’abandon de poste conformément aux dispositions de l’arrêté portant organisation du contrôle de présence des fonctionnaires et agents de l’Etat», a-t-il prévenu.

Cette opération de contrôle des agents publics qui se réalise sur la base des tableaux d’effectifs a été organisée conjointement par la direction générale de la fonction publique et l’inspection générale des finances, au cours des mois de juin et juillet 2019.

 

Mercredi 31 Juillet 2019

Ad/acap

Related posts

Laisser un commentaire