Select your Top Menu from wp menus

RCA : l’ambassade de Chine lève le voile sur l’affaire des entreprises chinoises

RCA : l’ambassade de Chine lève le voile sur l’affaire des entreprises chinoises
vendredi 2 août 2019 15:07

L’ambassade de la République Populaire de Chine à Bangui réagit aux multiples accusations susceptibles de tenir l’image de son pays après l’exploitation minière chinoise dans l’Ouham-Péndé, la Mambéré Kadéï et la Sangha-Mbaéré. L’ambassadeur Chen Dong appelle les centrafricains à ne pas faire la confusion entre les activités commerciales et les relations entre la Chine et la République Centrafricaine.

L’ambassadeur Chen Dong se dit respectueux des lois centrafricaines et appelle tous ses concitoyens à se conformer à ces lois. « Si des citoyens chinois ont commis des fautes sachant que personnes n’est au dessus de la loi, l’ambassade de Chine ne va pas les protéger. Nous respectons la loi centrafricaine et nous demandons à nos compatriotes d’obéir et de respecter cette loi », a souligné le Haut Représentant Chinois au sortir de son entretien avec le Président de l’Assemblée Nationale, Moussa Laurent Ngbon-Baba, le jeudi 1er août 2019.

Pour clarifier la situation, Chen Dong précise « qu’il s’agit d’une affaire commerciale ». Le diplomate ne comprend pas « pourquoi, beaucoup de choses se disent », estimant qu’il s’agit d’une diabolisation de « l’image de la Chine et de la coopération » entre les deux Etats.

Selon Chen Dong, les liens qui unissent la république de Chine et la RCA se traduisent par l’assistance et l’appui chinois, surtout après la crise militaro-politique. « Si on remonte l’histoire, la Chine est toujours restée aux côtés des centrafricains pendant la situation difficile », soulignant que « l’ambassade de Chine à cette époque n’a jamais évacué son personnel ».

Aujourd’hui, ce pays ami s’est engagé « dans le processus de la reconstruction de la paix », a indiqué Chen Dong expliquant qu’il y a « beaucoup de projets à faire, c’est le courant principal entre la Chine et la RCA ». L’ambassadeur chinois a montré que les relations entre les deux pays sont en train de connaitre un très bon élan.

Des entreprises chinoises d’exploitation minière font l’objet ces derniers jours d’accusation de destruction de l’environnement avec leurs activités dans certaines régions de la RCA.

Enquête parlementaire

La conclusion de l’enquête parlementaire publiée le 13 juillet a révélé une forte dégradation de l’environnement et une opacité dans le processus d’attribution de ce permis d’exploitation semi-artisanal. Contrairement aux termes du permis, les élus de la Nation ont constaté que les chinois opérant dans les mines à Bozoum font de l’exploitation industrielle, avec à la clé un rapport tronqué sur leur cahier de production.

Le rapport parlementaire a mis en exergue le danger que court les animaux aquatiques vivant dans les eaux de l’Ouham. L’enquête des députés a également mis en exergue les conséquences sanitaires de cette exploitation sur la population.

https://www.radiondekeluka.org/…/34287-rca-l-ambassade-de-c…

©Assemblée Nationale
Le Président de l’Assemblée nationale, Laurent Ngon-Baba recevant dans son cabinet l’Ambassadeur de Chine à Bangui, Chen Dong lors de la clarification sur l’affaire des entreprises minières chinoises, le 1er août 2019

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Related posts

Laisser un commentaire