Select your Top Menu from wp menus

CENTRAFRIQUE/DIPLOMATIE: BANGUI S’ALIGNE SUR MOSCOW ET BEIJING, CONTRE LE KOSOVO

CENTRAFRIQUE/DIPLOMATIE: BANGUI S’ALIGNE SUR MOSCOW ET BEIJING, CONTRE LE KOSOVO

La Centrafrique, 14e État à révoquer sa reconnaissance du Kosovo
SPUTNIK INTERNATIONAL
14:05 27.07.2019

La République centrafricaine a annoncé être devenue le 14e État à révoquer la reconnaissance de la république autoproclamée du Kosovo, selon le premier vice-Premier ministre et chef de la diplomatie serbe Ivica Dacic.

La Centrafrique est le 14e pays à annoncer qu’il ne reconnaissait pas l’indépendance de la république autoproclamée du Kosovo, a fait savoir le premier vice-Premier ministre et ministre serbe des Affaires étrangères Ivica Dacic, intervenant en direct à la télévision nationale.

«Je tiens à informer l’opinion publique que la République centrafricaine est le 14e État qui a précisé sa position sur la non-reconnaissance du Kosovo étant donné que Pristina l’a portée sur la liste des pays ayant reconnu à un moment donné son indépendance», a déclaré M.Dacic.

Pour confirmer ses paroles, il a montré une note diplomatique reçue de la Centrafrique.

13 révocations jusqu’à présent
Le ministère serbe des Affaires étrangères avait précédemment annoncé que la reconnaissance de l’indépendance du Kosovo avait été révoquée par les Palaos, Madagascar, les Îles Salomon, les Comores, la Dominique, le Suriname, le Liberia, Sao Tomé-et-Principe, la Guinée-Bissau, le Burundi, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Lesotho et la Grenade.

Selon le ministre, Belgrade se fixe pour objectif de réduire à 96 le nombre de pays reconnaissant l’indépendance du Kosovo, soit la moitié des pays membres de l’Onu afin que le Kosovo ne puisse faire partie d’aucune organisation internationale. Il a rappelé qu’un nouveau vote sur l’adhésion du Kosovo autoproclamé à Interpol aurait lieu au Chili en octobre prochain.

«Il est clair qu’ils ne pourront devenir membre d’aucune organisation internationale où le vote se produit comme à l’Onu», a détaillé Ivica Dacic.

Il a ajouté qu’un autre pays avait révoqué la reconnaissance du Kosovo, mais qu’il l’annoncera dans quelques mois «pour ne pas irriter l’opinion internationale».

Indépendance autoproclamée

En 1999, la confrontation armée entre les militaires albanais de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK), d’une part, et l’armée et la police serbes, de l’autre, avaient abouti aux bombardements de la Yougoslavie par l’Otan.
Les 17 et 18 mars 2004 avaient éclaté au Kosovo-Métochie des pogroms ainsi qu’une vague d’exactions anti-serbes et anti-orthodoxes sous les yeux des représentants de l’Otan et de l’Onu.

Le Parlement kosovar a unilatéralement proclamé l’indépendance du Kosovo vis-à-vis de la Serbie en février 2008. À l’heure actuelle, 105 pays reconnaissent le Kosovo, alors que Pristina affirme qu’ils seraient 117. Plus de 60 pays sont contre la reconnaissance du Kosovo, parmi lesquels la Chine, l’Inde, Israël, la Russie et cinq pays membres de l’Union européenne.

Source : Sputnik International

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :