Select your Top Menu from wp menus

La 41ème session du CAMES s’achève avec l’élévation du président Touadéra au grade de Grand-Croix

Bangui, 18 juillet (ACAP) – Le président Faustin-Archange Touadéra a été élevé, mercredi 17 juillet 2019 à Bangui, au grade de Grand-Croix dans l’Ordre international des palmes académiques du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (OIPA-CAMES), à la clôture de la 41ème session des comités consultatifs interafricains (CCI), tenue à Bangui du 8 au 17 juillet 2019.

Le Président Touadéra élevé au grade de Grand-Croix dans l'OIPA-CAMES

Le Président Touadéra élevé au grade de Grand-Croix dans l’OIPA-CAMES
Selon le Secrétaire général du CAMES et Grand Croix de l’ordre, M. Bertrand Mbatchi, cette promotion s’explique par la position de la République centrafricaine en sa qualité de pays fondateur du CAMES ainsi que le versement de ses contributions annuelles et l’intervention de ses ressortissants à divers postes de responsabilité au sein du CAMES.

S’agissant en particulier du président Touadéra, le CAMES a reconnu son rôle dans la cause de l’enseignement supérieur, vu qu’il a été enseignant à l’Université de Bangui, où il a occupé plusieurs postes de responsabilité.

Au plan politique, le CAMES a indiqué son penchant pour la paix, caractérisé par la signature de l’Accord de paix du 6 février dernier entre le gouvernement et 14 groupes armés qui se présente comme le socle de la paix et du développement.

Au-delà de l’élévation du président Touadéra au grade de Grand Croix, la session du CAMES de Bangui a permis d’examiner 1821 dossiers de candidature d’enseignants du supérieur et de chercheurs soumis aux différentes listes d’aptitudes. A l’issue de cet examen, 1540 dossiers ont été validés, 156 ont été classés irrecevables et les 126 derniers ont été ajournés.

La particularité de la méthode de travail lors de cette session, a indiqué M. Mbatchi, a été le recours à 100% à l’informatique qui a permis de traiter toutes les questions soumises à l’examen des experts.

Ouverte le 8 juillet dernier à l’hémicycle de l’Assemblée nationale à Bangui, la 41ème session des comités consultatifs interafricains (CCI) a réuni quelque 300 participants issus de 14 universités d’Afrique et de Madagascar.

 

Jeudi 18 Juillet 2019
Alain-Patrick Mamadou / ACAP

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :