Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : « Affaire Touadéra / Becker  » : le plan de l’ancien champion de tennis allemand pour se débarrasser de ses dettes

 

                                                                            Faustin Archange Touadera et Boris Becker

L’ancien champion de tennis allemand va vendre ses précieux trophées afin de se refaire une santé financière.

C’est sa dernière chance de s’en sortir. Boris Becker s’apprête à vendre ses plus précieux trophées et de nombreux souvenirs personnels, acquis au cours de son impressionnante carrière de tennisman, afin d’éponger en partie ses dettes, lors d’une vente aux enchères. C’est la maison Wyles Hardy & Co qui gérera la vente. Dans un communiqué, celle-ci précise que les enchères se dérouleront jusqu’au 11 juillet prochain. Selon les précisions de France 24, quelque 82 articles appartenant à Boris Becker seront mis en vente.

Parmi les trophées et autres médailles, sera vendue une copie de la Challenge Cup décernée au plus jeune vainqueur du tournoi de Wimbledon, à seulement 17 ans, par la fédération allemande de tennis après les victoires du jeune sur le gazon britannique en 1985 et 1986; mais également une copie de la coupe en argent de l’US Open, réalisée par le célèbre joaillier Tiffany à l’occasion de la victoire de Boris Becker sur Ivan Lendl en 1989.

Une vente reculée pour une prétendue immunité diplomatique

Endetté, Boris Becker s’est déclaré en faillite en 2017. La vente aux enchères devait avoir lieu à l’origine en juin 2018, mais au dernier moment le champion de tennis avait invoqué auprès d’un tribunal un soi-disant statut diplomatique lui fournissant une certaine immunité auprès de la justice britannique. Selon les informations de France 24, l’ancien tennisman avançait qu’il avait été nommé « attaché » pour les affaires sportives, culturelles et humanitaires auprès de l’Union européenne par le président de Centrafrique.

Le ministère centrafricain des Affaires étrangères avait toutefois nié l’information, affirmant que le passeport diplomatique de Boris Becker était un faux.

Comme le rappelle le site de la vente aux enchères, l’ancien champion avait par la suite abandonné ses revendications d’immunité, et un tribunal de Londres avait déclaré que la vente pourrait avoir lieu à une date ultérieure. Wyles Hardy & Co explique d’ailleurs sur son site que la première tentative de vente aux enchères avait permis d’attirer de belles offres prometteuses. Les dettes de Boris Becker, dont les gains au cours de sa carrières sont estimés à plus de 20 millions d’euros, sont évaluées à plusieurs millions de livres sterling. La vente aux enchères qui s’annonce ne servira donc pas à couvrir l’ensemble des impayés.

 

 

 

Capital.fr

Related posts

Laisser un commentaire