Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : les mystérieux mages en mission secrète à Kampala sont – ils rentrés à Bangui La Coquette ?

CENTRAFRIQUE: MISSION FRANOIS BOZIZÉ YANGOUVONDA

Ceux qui se voulaient visiteurs d’un soir, à Kampala, sont-ils rentrés à Bangui La Coquette ?

Sur quel budget et dans quel cadre politique et institutionnel ces vice-présidents de l’ Assemblée Nationale De La République Centrafricaine ont-ils été personnellement chargés d’une mission qui n’a pas du tout abouti auprès de l’ancien président François Bozizé Yangouvonda, par Faustin-Archange Touadera, président de la République, chef de l’État Centrafricain.

Une mobilisation d’énergie, de ressources parlementaires et budgétaire pour rien. Qui est donc responsable de ce gâchis politico-diplomatique, si ce n’est Faustin-Archange Touadera himself ? Une fois de plus son approche politique, dans le traitement de ce délicat dossier, démontre ses incapacité et inaptitude à gérer les enjeux de la Crise Centrafricaine (#CARCrisis).

Comment pouvait-il s’imaginer un seul instant, sans avoir pris les précautions qui s’imposent de confier une telle mission à deux parlementaires, sans en référer au Bureau de l’Assemblée Nationale De La République Centrafricainequi aurait pu mutualiser ses moyens, avec ceux de l’Exécutif et du Parti Politique Kwa Na Kwa (pas du tout informé) pour la réussite d’une telle mission ? Comment peut-il toujours poursuivre, bille en tête, de telles basses offensives égoïstes, en individualisant les dossiers de retour des anciens Chef d’État Centrafricain, #Michel_Djotodia et François Bozizé Yangouvonda, en espérant acheter leurs silence et collaborations en vue des échéances électorales à venir ?

Quelle considération Faustin-Archange Touadera a-t-il de ces personnalités ?

Pour ce que nous savons, concernant une des personnalités, Faustin-Archange Touadera a enfin réalisé combien sa machination ne fut qu’une grossière erreur d’avoir cru endormir François Bozizé Yangouvonda, en lui envoyant son confrère Pasteur Jean Symphorien Mapenzi de l’Église du Christianisme Céleste, de surcroît membre du Bureau national de cette Église, connue au niveau national sous la dénomination #ÉgliseTiBozizé, et confier de même cette lourde responsabilité à un membre du Bureau Politique du Parti Kwa Na Kwa de #Kangara.

Mathurin Dimbelet, ce cadre du Kwa Na Kwa, ne proposait-il pas que le retour des anciens Chefs d’État en exil ne soit-il pas préparé, dans sa dernière intervention sur #RadioCentrafrique ? Pourquoi lui et son ami Faustin Archange Touadera ne passent-ils par le #GouvernementRCA et l’ Assemblée Nationale De La République Centrafricaine pour encadrer ce dossier retour ? Ne serait-il pas beaucoup plus simple que de faire si compliqué pour empêcher cela?

Nous osons espérer que ce ratage politico-diplomatique d’Entebbe puisse calmer les ardeurs malsaines, autour de ce dossier, dans l’intérêt bien compris de la sécurité nationale.

Que nos #Zotorités comprennent qu’ils doivent cesser leurs petits calculs pour préserver l’intérêt national.

Bon retour à Bangui La Coquette#Kotazo !

L’image contient peut-être : 1 personne
L’image contient peut-être : Jean Symphorien Mapenzi
Henri Grothe

Related posts

Laisser un commentaire