Select your Top Menu from wp menus

CENTRAFRIQUE/DIPLOMATIE: TOUADERA AU CONGO (1)

Entre frères maçons d’obédience Flamande, qui se découvrent, toute occasion ne serait-elle pas bonne pour se concerter et tenter de boucler des négociations entamées en mars 2019?

Très souvent, ce qui est visible brouille la vue, hélas, et empêche d’aller loin dans la visibilité, la réflexion. C’est de la diversion.

[Lire cet article du www.letsunami.net, << Centrafrique : Pourquoi Touadéra s’est rendu à Kinshasa et non à Nola, Paoua et Kabo >> de Jean – Paul Naïba, lien: https://letsunami.net/…/centrafrique-pourquoi-touadera-ses…/]

La captation des fonds de caisses, très pauvres, du Trésor public n’est pas l’objectif principal de ce voyage au Congo de Faustin-Archange Touadera, c’est une rencontre de haut niveau pour tenter de boucler des dossiers liés à la sécurité des deux pouvoirs en place, celui de la République Centrafricaine (#RCA) et la République démocratique du Congo(#RDCongo).

En froid, à l’époque avec le régime de Joseph Kabila Kabange, qu’il accusait d’être lié à François Bozizé Yangouvonda, l’élection de Félix Antoine Tshisekedi lui donna la bonne occasion d’amorcer un réchauffement entre les deux capitales sous-régionales, profitant de l’intérêt manifesté par Kinshasa de sécuriser la partie Nord de ce grand pays, pour prévenir l’influence manifeste de Jean-Pierre Bemba.

Dans ce deal en négociation, l’intérêt pour Faustin-Archange Touadera est d’obtenir un soutien diplomatique [Grands-Lacs, Union Africaine et une fenêtre sur Washington (district de Columbia))], en plus de trafiques d’armes, en vue de briser l’embargo.

L’homme chargé de ce dossier sécuritaire, côté RDCongolais est l’actuel conseiller spécial en matière de sécurité de Félix Tshisekedi Tshilombo, le nommé François #Beya_Kasonga, venu de la célèbre Direction Générale des Migrations (#DGM), après des années d’expériences acquises depuis le régime de Joseph-Désiré #MOBUTU_SESSE_SÉKO, recruté par Jean #SETI_YALÉ, alors patron des Renseignements.

Mais comment cette opportunité s’est-elle offerte à notre roublard de président Faustin-Archange Touadera ?

C’est bien sûr de part ses déboires franc-maçons que ce rapprochement s’imposa à lui !

Errant de loge maçonnique en en loge maçonnique, ayant été lâché par son dernier #Sherpa, celui qui lui permis de rentrer dans les grâces d’une des loges maçonniques, il y a quelques temps déjà, et freiné par la maladie de Ali Bongo Ondimba, qu’il dragua un temps avant que celui-ci ne soit écarté des affaires régionales par son état médical, Faustin-Archange Touadera croit avoir trouvé un nouveau support protecteur par le fils Félix Antoine Tshisekedi Président, qui avait pu lui arraché des rendez-vous avec l’administration Donald J. Trump, dernièrement.

Parenthèses. Pour les non-initiés à l’analyse de l’actualité Centrafricaine, de mémoire, retrouvez un article de 2014 (2015?) de Jeune Afrique faisant état de l’implication de la Franc-Maçonnerie Belge dans la résolution de la Crise Centrafricaine (#CARCrisis), avec l’accord de la #Hollandie.

Bref !

Ceci, pour encourager nos compatriotes à pousser loin les analyses en croisant différentes sources afin de mieux cerner l’homme qu’est Faustin-Archange Touadera, qui se démène comme un diable pour conserver le pouvoir par tous moyens. Ne vous faites donc pas avoir par les urnes, meilleur couloir vers la mort.

Bonne fin de week-end de l’Ascension !

.

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, personnes debout, costume et chaussures
L’image contient peut-être : 9 personnes, personnes souriantes, personnes debout et costume
L’image contient peut-être : 7 personnes, personnes debout et costume
Henri Grothe

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :