Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : on constate actuellement une réduction de la violence dans le pays, selon le maire Emile Gros Nakombo

LE PRÉSIDENT TOUADERA A PRÉSIDÉ UNE RÉUNION DE TRAVAIL AVEC LES AUTORITÉS LOCALES
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a tenu en début d’après-midi du 10 mai 2019 une réunion de travail avec les autorités locales des huit arrondissements de la ville de Bangui.
Cette rencontre qui s’est déroulée dans la salle du conseil des ministres du palais de la Renaissance a regroupé les maires des 8 arrondissements de Bangui, les chefs de quartiers et de groupe.
Interrogé par la presse présidentielle à la sortie de cette réunion, M. Emile Gros NAKOMBO a fait savoir que l’objectif de cette rencontre était de réfléchir sur le rôle que doit jouer chaque centrafricain face au défi sécuritaire, la cohésion sociale et l’appropriation de l’accord de Khartoum.
Pour le premier citoyen de la ville de Bangui, il est important que les autorités locales, chaque individu, chaque famille jouent sa partition pour la réussite de cet accord qu’il qualifie d’un « modèle dans le monde entier » pour le retour définitif de la paix et la sécurité en République Centrafricaine.
Sachant que l’autorité de l’État prend sa source dans les lieux d’habitation des citoyens avant d’arriver dans les administrations, il appartient en premier lieu aux chefs des quartiers et aux maires de vulgariser auprès de leurs populations respectives le contenu de cet Accord de paix qui a été rédigé en français et en sango .
M. Émile Gros NAKOMBO a affirmé que grâce à cet accord, on constate actuellement une réduction de la violence dans le pays.
Le maire de la ville de Bangui a conclu que les autorités locales s’engagent à soutenir les dirigeants du pays non seulement dans la vulgarisation de cet accord de Khartoum, mais également pour que ce processus soit effectif pour le retour de la paix et de la sécurité en RCA.

La Renaissance

Related posts

Laisser un commentaire