Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : lettre du coordonnateur du Bureau Politique de l’UNDP Aimery Ela au président – fondateur Michel Amine

Président

J’ observe actuellement et ce depuis la rébellion de Ngodi un dysfonctionnement grave au sein de la coordination nationale.

Je sais que vous avez le pouvoir de confier des missions à qui vous voulez mais je voudrais vous dire qu’ il y a trop de désordre au sein du parti que vous encouragez à mon humble avis.

Je constate que certaines questions touchant le parti sont confiées par vous-même à Ngodi à mon insu ( Je donne par exemple les relations avec les députés qui constituent une preuve patente de cette variabilité). Aussi quel travail ultra-secret pouvez-vous confier à Ngodi dans l’intérêt du parti et dont je ne dois nullement être informé ? Suis-je devenu un obstacle à vos actions ?Ou bien la Coordination est-elle devenue un obstacle pour vos ambitions ?

Je ne comprends absolument rien et je m’interroge sur vos objectifs réels : Est-ce pour remporter les élections ? Est- ce pour faire de la figuration ?

Le Sg seul dans certains domaines agit sans que je ne sois informé.Par exemple la venue de votre épouse.Vous ne m’aviez jamais informé à temps. Est ce que l’UNDP est une affaire de famille ? Je vous dis avec les députés, c’est une erreur politique car ils ont un pion qui se nomme Ngodi qu’ils utilisent pour vous amadouer.

Mais seulement saviez vous que la position de Ngodi fragilise le parti ? Les militants vigilants ne cessent de m’informer des confidences de Ngodi qui dit  à qui veut l’entendre qu’il  agit  avec votre aval.

Apparemment la Coordination est devenue bicéphale avec Ngodi comme votre soutien et les députés et nous autres comme des gens qui ne veulent pas collaborer avec les parlementaires. Au sujet des députés, je crois savoir que j’ai agi jusqu’à là en fonction de votre position. Mais comment se fait il qu’aujourd’hui vous changez de position en m’ exposant moi et mes fidèles collaborateurs ?

Président, c’est vraiment lamentable que nous arrivons à ce dysfonctionnement extraordinaire entretenu par vous-même. Votre problème c’est que vous ne voulez pas qu’on vous conseille.Vous pensez que seul votre avis compte.Vous voulez toujours avoir raison.Or, vous ignorez que nous sommes dans un parti politique avec des courants de contradictions différentes. Vous préférez des gens qui vous mentent et vous trahissent au détriment de ceux qui sont honnêtes et prêts à vous soutenir.

Combien de trahison n’avez-vous pas été victime et de la part des mêmes personnes ?

Ce que vous faites met la Coordination en difficultés et il faudrait bien que je vous informe que beaucoup de militants sont déçus de vous. Un leader qui à vocation à gouverner un Etat ne peut pas se permettre ce que vous faites. En sus vous entretenez autant de flou qui à mon sens ne profite nullement

Je crois et si je ne me trompe pas avec cette confusion que vous entretenez, il est difficile de collaborer avec Ngodi (qui agt pour ses propres intérêts et non pour ceux du parti car il vient de démissionner de son poste de chargé de programme au plan pour attendre la nomination en qualité de directeur de collectivité à l’Assemblée Nationale  ).

Je suis et demeure convaincu que vous avez tort car éloigné de la réalité du terrain vous avancez aveuglement vers une direction qui sacrifierait vos collaborateurs surs et risquerait de liquider votre existence politique car pour beaucoup Amine Michel n’est pas constant, il est changeant et sachez qu’en politique on se mefie beaucoup de tout individu changeant.

Président,  je souhaite que ce désordre à travers cette variabilité s’arrête, car nous avons consenti beaucoup de sacrifices.  Soyez vraiment clairs devant nos militants !

Merci.

Related posts

Laisser un commentaire