Select your Top Menu from wp menus

Sosso – Nakombo : reprise des activités des sociétés chinoises et grogne des revendeurs de carburant

Plus d’une vingtaine de revendeurs de carburant réclament des opérateurs économiques chinois, œuvrant dans le domaine des mines, plus de quarante de millions de francs Cfa. La dette date de 9 mois. Plusieurs démarches menées auprès des autorités politiques et administratives locales se sont soldées par l’échec. Les mécontents appellent le gouvernement au secours.

Plus d’une vingtaine de revendeurs de carburant ont ravitaillé les sociétés minières chinoises dans la commune Sosso-Nakombo sans encaisser l’argent depuis 9 mois. Ils ont estimé le montant de l’enveloppe à plus d’une quarantaine de millions de francs Cfa.

Un des revendeurs Junior Daké a indiqué que leurs activités commerciales ont connu une baisse à cause du non paiement de cette somme.

« Nous sommes en colère suite au non paiement de nos dettes par les sociétés chinoises depuis 9 mois« , a-t-il précisé expliquant que ces sociétés « ont repris les activités depuis 3 mois sans songer à payer l’argent« . Junior Daké a sollicité la médiation du gouvernement. « Nous demandons au gouvernement de nous aider à bénéficier de cette somme. Dans la Mambéré Kadéï, nous ne sommes pas violents. C’est avec le fruit de ce commerce que nous prenons en charge nos familles et payons nos taxes. Aujourd’hui, qu’allons nous faire ?« , s’est-il interrogé.

Cette somme réclamée date d’avant n’a pas été payée suite à la crise qui a entraîné la mort de trois ressortissants chinois l’an dernier dans la localité. La société minière, selon ces revendeurs de carburants, a repris ses activités depuis 3 mois, mais cette fois achète du carburant au Cameroun.

RNL

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :