Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique/Gouvernement Ngrébada : Mme Mireille Sanghamy démissionne de ses fonctions

Cher(e)s Compatriotes, en violation de leur promesse de revenir vers l’URCA pour valider si oui ou non, l’URCA qui a posé un certain nombre de préalables va participer au Gouvernement annoncé inclusif, Monsieur Faustin Archange Touadera, Président de la République, Chef de l’État et son Premier Ministre Firmin Ngrebada, dans une logique incontestable de manipulation ont décidé de nommer au nom de l’URCA, Madame Mireille Sanghamy Ministre, et se sont précipités pour organiser sa passation de service avant toutes les autres, croyant ainsi prendre l’URCA de court.

Malheureusement pour eux, en constatant cette inélégance qui est ressentie à l’URCA comme du mépris de la part du Chef de l’État et du Premier Ministre à l’endroit du parti et ses dirigeants, dans le calme et la froideur, le Bureau Politique National du parti s’est réuni et avec l’accord des Conseillers Nationaux, les dirigeants de l’URCA ont décidé de ne pas participer à ce Gouvernement et ont demandé à Madame Mireille Sanghamy d’adresser une lettre de démission au Chef de l’État.

C’est ainsi que, le mardi 5 mars 2019 dans une annonce signée du Président national du parti et rendue publique, l’Union pour le Renouveau Centrafricain a déclaré clairement sa non participation à ce Gouvernement vernissé d’une inclusivité et depuis hier mercredi 6 mars 2019, Madame Mireille Sanghamy, cette femme de 42 ans, membre du Bureau Politique National de l’URCA qui en était à sa première nomination à un poste de cette importance, a fait montre d’un courage et d’un sens de discipline peu courant parmi les jeunes de sa génération en République Centrafricaine, pour ne pas dire en Afrique, en envoyant officiellement sa lettre de démission au Chef de l’État qui avait signé le décret de sa nomination, avec copie au Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

La lettre de démission de la Rénovatrice Mireille Sanghamy a été réceptionnée et enregistrée en bonne et due forme au Cabinet du Président de la République.

En résistant à la pression et autres tentations qui naissent souvent de l’imagination des avantages que pouvait procurer un poste de Ministre, Mireille a prouvé qu’elle est une engagée politique de conviction, qui fait des idéaux, valeurs et vision portés par l’URCA des supports de son engagement.

L’URCA est un parti républicain, responsable qui enseigne à ses militants le respect des institutions de la République, le destinataire de la lettre de démission de Mireille qui est le Président de la République, Chef de l’État, n’étant pas sur le territoire national, nous nous réservons de publier cette lettre maintenant et disons à ceux qui veulent en savoir davantage de se rapprocher du Cabinet du Chef de l’État.

#NousSommesURCA et fiers de compter parmi les nôtres #MadameMireilleSangham

Source : Fred Edgard Gassia Mon Engagement Pour Le Centrafrique

Related posts

Laisser un commentaire