Select your Top Menu from wp menus

République du Congo Démocratique : Au nom de ses valeurs, le Docteur Dénis Mukwenge refuse de collaborer avec Félix Tshisékédi Tshilombo

DÉCIDÉMENT FÉLIX TSHILOMBO DEMEURE UN HOMME SEUL. PERSONNE…

… ne veut de lui moins encore de travailler à ses côtés. Dans sa quête de collaborateurs, le premier chef de l’État nommé au monde recherche désespérément informateur, administrateurs et ministres de qualité.

Après avoir vu ses offres rejetées par certains de ses compatriotes de la Diaspora qu’il a contacté personnellement, il s’est tourné vers l’Est du Pays pour se trouver un informateur.

Pour ce Poste, Félix Tshilombo, c’est son nom, a opté pour une personnalité de la société civile, justifiant d’une renommée nationale et internationale, avec d’importantes capacités physiques et morales.

Ainsi, conformément à ses réflexes issus de la Diaspora, il s’est mis personnellement au téléphone pour supplier le Docteur Denis Mukwenge.

Un gros poisson qui lui aurait permis de couper l’herbe sous les pieds de son Parrain, s’attirer un brin de légitimité internationale, atténuer les contestations de ses opposants et calmer les ardeurs de l’Eglise Catholique.

Ce fut sans compter sur la dignité d’un Denis Mukwenge qui, comme tous ses compatriotes, déplore l’immaturité et l’avidité du fils à Etienne Tshissekedi.

Ainsi, après avoir été sollicité pour jouer le rôle d’informateur avec pour objectif d’identifier la majorité parlementaire qui fait défaut à celui qui partage » fièrement » le bilan de son Parrain, Denis MUKWEGE, surnommé l’homme qui répare les femmes vient d’opposer une fin de non recevoir samedi 02 Février à travers une émouvante déclaration à la Deutsche Welle.

Les motivations de son refus donne la chaire de poule.
Lisez.

« Je suis dans le domaine médical depuis des années, ma passion c’est la médecine, je suis médecin, je soigne des gens dans ce pays dès mon jeune âge, mais jamais je n’ai assisté à autant de haine, autant d’horreurs, autant de crime, autant de violence, autant de sang dans ce pays;

C’est avec ce régime que j’ai vu un nourrisson se faire violer par des militaires;

c’est avec ce régime que j’ai vu des vieilles Dame se faire violer par des militaires;

c’est avec ce régime que j’ai vu des femmes enceintes se faire éventrer par des militaires;

chaque jour je reçois des femmes, des bébés, des enfants et souvent par centaines,
dans mes hôpitaux, parfois notre Stock des médicaments s’épuise malgré l’aide de plusieurs ONGS internationales, et ceux que j’ai guéri garde souvent des séquelles et même psychologique;

il m’arrive même de verser des larmes sans dire un mot, rien qu’en voyant ces victimes mais j’avais décidé d’aider mon pays quoi qu’il arrive, c’est mon combat.

Aujourd’hui l’Union Européenne me reçoit avec autant d’honneurs parce que je parle de la souffrance des Congolais au parlement européen, ce peuple meurtri compte sur moi.

Pour certains, je suis un héros. Je ne me vois pas entrain de les décevoir en travaillant avec les auteurs de ces atrocités.

J’ai donc effectivement reçu la proposition du président mais je préfère garder mes convictions en rejetant poliment la demande de la présidence car, je ne saurai assumer le rôle d’informateur dans ce climat actuel…

Par contre je demande au président de ramener la paix à l’Est du pays, au Grand-Kasaï et sur toute l’étendue du territoire national; une paix qui passe aussi par la justice ».

WL
Les Notable du Sankuru.

Related posts

Laisser un commentaire