Select your Top Menu from wp menus

Accord de Khartoum / Gouvernement inclusif : la mise en garde d’Abakar Sabone toujours d’actualité

Mise en garde des rebelles centrafricains après la nomination d’un Premier ministre

Le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique de Noureidine Adam dénonce une absence de consultation. Le groupe met en garde contre de telles « erreurs » tout en acceptant le choix porté sur Firmin Ngrebada.

Écouter l’audio 02:25: https://radiodownloaddw-a.akamaihd.net/…/C72AE8C2_2_dwdownl…

Abakar Sabone : « Nous sommes devant le fait accompli et il ne faut pas que de telles erreurs se reproduisent »

Après la nomination d’un Premier ministre en Centrafrique, le plus influent des groupes armés signataires de l’accord de paix de Khartoum se montre réservé. Le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) se plaint de ce que la nomination de Firmin Ngrebada, un pro-russe, ne soit précédée d’aucune concertation.

Contacté par la DW, Abakar Sabone, Conseiller politique du président du FPRC souhaite que le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra se concerte avec les groupes rebelles signataires de l’accord de paix de Khartoum avant l’exécution des autres points de cet accord.

Des postes ministériels exigés

Le 21 février 2019, ce groupe dirigé par le général rebelle Noureidine Adam avait introduit une demande dans laquelle il réclame une dizaine de postes dans le futur gouvernement.

D’après le document disponible sur internet et signé par son président, le FPRC exige que ses membres soient nommés à une dizaine de postes ministériels dont ceux de ministre délégué à la défense, aux Affaires étrangères, des transports ou encore des travaux pubics. Selon Abakar Sabone, le groupe armé serait flexible et prêt à « discuter de ces revendications » avec le président Touadéra.

Les relations France-Centrafrique

Interrogé sur le rapprochement avec la Russie dont le nouveau Premier ministre Firmin Ngrebada serait un défenseur, le Conseiller politique de Noureidine Adam se veut clair : « la France et la République centrafricaine c’est comme l’arbre et l’écorce » soutient-il. « S’il y a des amalgames de gauche à droite, ça n’engage que ceux qui le disent », ajoute Abakar Sabone.

Une source proche du gouvernement centrafricain a confié à la DW que le nouveau Premier ministre Firmin Ngrebada mène des consultations en vue de la formation de son gouvernement. La même source souligne qu’en dehors du gouvernement, il y a d’autres postes de responsabilité auxquels certains ex-rebelles pourraient être nommés en fonction des compétences.

https://radiodownloaddw-a.akamaihd.net/…/C72AE8C2_2_dwdownl…

Related posts

Laisser un commentaire