Select your Top Menu from wp menus

ACCORD DE KHARTOUM: ACTE3, CONSTITUTION DU GOUVERNEMENT INCLUSIF

Sous hautes pressions, de parts et d’autres, les véritables consultations auraient commencé hier, après la passation de service entre les deux Premiers ministre, sortant et entrant, à la Primature Centrafrique.
Entre les #Pressentis et les #Téparos, la distinction s’opère à travers les discutions à hauts niveaux, entre responsables de l’Exécutif et ceux des Groupes Armés (#GA), des état-majors politiques et de la Société civile (#OSC). Dans un tel cadre de figure, en principe, les responsables approchés et consultés distinguent les Téparos de leurs cadres pressentis, à qui ils donnent ou non leur onction ou aval. Aval devant être validé, en première instance, par les deux responsables de l’Exécutif, qui prendraient ensuite le temps de finaliser la liste des ministrables, pour ensuite en extraire les ministres à responsabiliser par départements.
Exercices difficiles quant on accumule les demandes de tous genres, en y incluant aussi les appels du pied et les pressions amicales et/ou familiales.
Exercices difficiles aussi par ce qu’il faut aller vite car << on a assez traîné et rien ne va, en l’absence du Gouvernement, depuis le 6 février 2019 >>.
Une autre difficulté serait celle liée au concept GENRE. La #Parité serait-elle respectée? Sans trop m’avancer, il serait difficile qu’elle le soit maintenant. A haut niveau, très peu de femmes s’étant illustrées dans la gestion de cette Crise Centrafricaine (#CARCrisis); il est question de sortir d’une Crise Politique et Sécuritaire, en veillant au redressement économique et social du pays.
A cela s’ajoute aussi les réseaux sociaux qui constituent aussi leur Gouvernement, avec bien sûr leurs ministres; des vice-Premiers annoncés aux ministres délégués, selon les divers stations #RadioKéké, fiables ou non.
Au vu de toutes ces pressions qui se transformeraient en grincements de dents, seul le décret attendu confirmerait ou non certains noms assénés dans la liste des prochains membres du GOUVERNEMENT INCLUSIF, appelé à conduire la #RCA tout le long du #ProcessusDeKhartoum, selon les termes de l’Accord de Khartoum, signé à #Bangui le 06 février 2019.
Nos yeux et oreilles sont évidemment tournés vers #RadioCentrafrique, pour prendre connaissance du Décret portant nominations des personnalités membres du Gouvernement …
@grothe2

Related posts

Laisser un commentaire