Select your Top Menu from wp menus

Ippy : la population abandonnée à son triste sort

Quatre jours après l’attaque du site des déplacés de Ippy au centre du pays faisant 4 morts et des blessés, la situation humanitaire demeure préoccupante. Plusieurs personnes sont sans abris et manquent de l’essentiel.

Depuis 4 décembre 2018, des centaines de personnes sont restées en brousse et de nombreuses autres passent la nuit à ciel ouvert. Selon des sources locales contactées par Radio Ndeka Luka, 15 à 20 personnes s’entassent sous un même toit.

Les habitants de Ippy éprouvent de difficultés d’avoir de la nourriture, il est difficile de se déplacer ou d’aller au champ. Aujourd’hui aucune présence humaine n’est visible sur les lieux de l’incendie. Le général de l’UPC qui contrôle la zone a même interdit à la population de se rendre sur le site lundi à vendredi excepté le samedi et dimanche.

Selon les témoins, 4 soldats mauritaniens montent la garde à côté de leurs chars à coté de l’église St François Xavier incendiée en partie.  La population n’est pas sécurisée, seulement aucun coup de feu n’est entendu depuis deux jours dans cette partie du pays.

Le bilan de l’attaque de l’église catholique de Ippy depuis mardi dernier fait état d’au moins 4 morts et des blessés. Le dégât matériel est important, toutes les tentes sont incendiées. L’école privée catholique, le centre de formation, la bibliothèque et une partie de l’église sont partis en fumée. Les maisons des prêtres et des sœurs sont complètement pillées par les combattants de l’UPC.      

RNL

Related posts

Laisser un commentaire