Select your Top Menu from wp menus

Alindao : Ce qui a été dit lors de la mission aller-retour des membres du gouvernement

#ALINDAO,
APRÈS LA TRAGÉDIE.
C’est le titre de l’article mis en ligne par Felix Yepassis-Zembrou, revenant de la #VILLE_HÉCATOMBE :

…Après l’accueil civil et militaire, la délégation se rendit à la base de la #Minusca par une route cahoteuse bouffée par les hautes herbes. Tout autour, c’est la #désolation.
La ville semble abandonnée.
Sauf signe visible,
Une barrière érigée par l’#UPC d’Ali Darrasa indiquant la #ligne_de_démarcation entre son groupe armé et la #MINUSCA.
Après le compte rendu sur les événements tragiques du 15 novembre, lu par un élément du #contingent_mauritanien, la délégation rencontra à l’hôtel de Ville, la communauté musulmane.
Prenant la parole à cette occasion,
Le porte parole du comité islamique, Yacoub Gawan, exprima le sentiment d’abandon de la population d’Alindao par les autorités de Bangui tout en dénonçant les exactions dont les #musulmans sont sans cesse victimes de la part des Anti-Balaka.
Ensuite, ce fut la visite du site des déplacés de la Paroisse #Catholique d’#Alindao qui garde encore les #stigmates de la tragique nuit du 15 novembre.
Des #dizaines_de_maisons ont été incendiées. L’#Evêque d’Alindao, #Mgr #Nestor_Yapaupa, prit la parole, l’air grave, pour #dénoncer sans ambages la #passivité voire l’#indifférence et la non #assistance de la #Minusca face au drame de la population.
De son côté,
Un témoin raconte le film des événements en #fustigeant l’#attitude ambiguë du #contingent_mauritanien des forces onusiennes sur le terrain, les accusant ouvertement de connivence avec l’ex-Seleka.
Rappelons que 48 personnes selon la #Croix_Rouge, plus d’une #centaine selon d’autres sources, ont trouvé la #mort dans ces attaques d’Alindao, parmi lesquelles deux #Prêtres dont l’un a été #brûlé_vif.
Répondant aux uns et aux autres,
Le général #Balla_Keita, a réitéré la mission de la Minusca qui est de ramener la Paix en Centrafrique.
Quant aux accusations de #partialité portées contre certains contingents de la force onusienne, il a indiqué que seul le #Conseil de Sécurité des Nations Unies est habilité à prendre des mesures après une ouverture d’enquête.

D’autre part,
Il a invité les milices Anti-Balaka et les groupes armés d’#obédience musulmane à transcender leurs différends inter communautaires et à vivre en parfaite harmonie comme auparavant.
Pour sa part, Madame #Koyara a souligné que l’objet de cette visite est d’apporter le soutien moral et logistique du gouvernement à la population meurtrie.
Signalons qu’un convoi humanitaire était attendu à Alindao avec des médicaments, ainsi que des produits de première nécessité et des kits scolaires pour les élèves dont la rentrée académique a été durement perturbée en raison de l’insécurité.
(Je rends grâce à Dieu d’avoir béni mon voyage et mon séjour à Bangui).
FYZ.

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :