Select your Top Menu from wp menus

Centrafrique : Mémorandum des ressortissants de la ville martyre de Batangafo adressé au président Touadéra

COORDINATION DES RESSORTISSANTS DE BATANGAFO
À
SON EXCELLENCE, MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ÉTAT

Objet : #Mémorandum

Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat,

Nous, Ressortissants de Batangafo venons par ce mémorandum, auprès de votre Très haute personnalité, porter la voix de nos compatriotes qui subissent les exactions des groupes armés. Les actes de violence, de barbarie des groupes armés #AntiBalaka et Ex-#Séléka, sur la population civile dans sa diversité occasionnent de nombreuses pertes en vies humaines, d’importants dégâts matériels. Ces groupes armés ont toujours semé la désolation au sein de la population civile vulnérable, sans moyen de défense sur les sites.

Le 31 octobre 2018, elle vient de subir encore sur le site une violence extrême qui a causé des pertes en vies humaines et dégâts matériels importants, réduisant une fois de plus la population à une précarité de vie indéniable. Nous restons dans le cadre de la politique de réconciliation, la cohésion sociale, la recherche de la paix à travers le dialogue étant la voie soutenue par la communauté internationale. Pour une paix durable et la reconstruction du pays nous demandons :

Au #Gouvernement
1- au égard de la situation dramatique et traumatique actuelles, le déploiement des Forces Armées Centrafricaines (FACA) pour assurer la sécurité de la population civile et de renforcer la restauration de l’autorité de l’Etat est une nécessité.
2- la recherche des auteurs des actes de violence en vue de leur traduction devant la justice;

#MINUSCA :
3- procéder au remplacement du contingent pakistanais dont la présence ne favorise pas la quiétude au sein de la population ;
4- accompagner le gouvernement dans la politique de restauration de l’autorité de l’Etat;
5- prendre en compte les initiatives de la Coordination des Ressortissants de Batangafo pour la recherche de la cohésion sociale, le dialogue, la paix durable à Batangafo ;

Aux Organisations Non Gouvernementales Internationales
6- venir en aide d’urgence médicale, alimentaire, en abris à la population civile en situation de détresse ;
Veuillez, agréer Monsieur le Président de la République, chef de l’Etat l’expression de nos déférents respects.

Fait à Bangui le 22 novembre 2018
Pour la Coordination des Ressortissants de Batangafo,
Le Coordonnateur

Yves Delor MOUSSA

Related posts

Laisser un commentaire