Select your Top Menu from wp menus

Mbomou/Haut – Mbomou : des trophées humains exhibés un peu partout

DES TROPHÉES HUMAINS S’EXHIBENT UN PEU PARTOUT EN #PAYSZANDÉ

La tête exposée de #PassiNguerré quelques heures devant le Petit Séminaire de Bangassou n’est pas le seul trophée humain ainsi exposé dans le M’Bomou, ces derniers jours. Un peu partout, des images aussi ahurissantes les unes que les autres circulent paisiblement dans la #Centrosphère exposant les horreurs de cette guerre civile ignorée.

WhatsApp, Messenger, Messages privés (mails, Twitter,…) donnent à voir plus…

L’arithmétique macabre est en défaveur des assaillants #Peulhs dont les membres supprimés de leur attache corporelle sont exhibés par des jeunes Combattants, de plus en plus aguerris, mobilisés pour la défense de ce bout de la Patrie.

Détaché de la poitrine qui l’arborait, un bras est ainsi présenté à tous ceux qui peuvent applaudir la décapitation réussie de ce #Général Peulh #UPC tombé à #Démbia, dont les membres sont essaimés dans la région de Rafaï en guise de preuves d’extermination des assaillants.

Sans compter que des corps sans vie, mutilés avec une sauvagerie extrême, pourrissent dans la forêt confiés ainsi aux insectes nécrophages, qui se chargeront d’en blanchir les os.

Bras, jambes, pénis réhaussés de leurs testicules enfournés dans une bouche entrouverte, d’une tête sans vie, animent les rares moments de détente des Combattants. Villes et villages des lieux servant de théâtre aux affrontements étant vidés de leurs populations.

Ainsi les jours se succèdent dans certaines villes et villages du M’Bomou.

Pauvre Centrafrique…

Henri Grothe

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :