Select your Top Menu from wp menus

Affaire « coup d’état en Guinée – Equatoriale » : Malabo exige des têtes

Après la tentative de coup d’Etat en Guinée Equatoriale : Malabo demande l’aide judiciaire de la France

Suite à la tentative de coup d’Etat en Guinée Equatoriale de fin décembre dernier, et au cours de laquelle des mercenaires armés ont été arrêtés à la frontière avec le Cameroun, l’Etat guinéo-équatorien a formellement déposé une demande d’entraide judiciaire à la France.

Le 31 janvier, l’ambassadeur de Guinée Equatoriale en France, Miguel Oyono Ndong Mifumu, s’est rendu au Quai d’Orsay où il a rencontré les responsables de la direction Afrique/Océan Indien et de la sous-direction de l’Afrique Centrale ainsi qu’un membre des services de coopération judiciaire français.

Il leur a remis un document mentionnant notamment les noms de ressortissants guinéo-équatoriens et de ressortissants français, tous résidant dans l’Hexagone, soupçonnés d’avoir organisé et participé, sur le sol français, à des réunions de préparation de ce coup d’Etat.

Ce coup a été rendu public fin décembre par les autorités camerounaises qui ont intercepté au moment des fêtes de fin d’année, sur leur sol, des mercenaires centrafricains, tchadiens et soudanais. Une vaste enquête judiciaire, pour comprendre ce qui s’est passé et à laquelle participent plusieurs Etats africains, est en cours.

Source : Mondafrique

Related posts

Laisser un commentaire