Select your Top Menu from wp menus

Révélation : Touadéra, Sarandji et Autres, une bande de voleurs de la République ?

#CENTRAFRIQUE: GOUVERNANCE CORROMPUE ET PUANTE DE COQUINS ET COPAINS

#CARCrisis #WARinCAR #Corruption #PrésidenceRCA Primature Centrafrique

Les français ont quelque peu malmené le Président Touadera lors de sa récente visite à Paris en lui remettant un document avec la liste des personnalités corrompues et autres détourneurs de fonds du régime de Bangui.

Touadera en était très perturbé et cela s’est ressenti lors de la conférence de presse avec Macron. Il a fait des fautes graves jusqu’à dire qu’il a été élu en décembre 2016 car le Président Macron et sa suite ont été un peu durs avec lui.

Il suffit pour s’en rendre compte de regarder la vidéo de la conférence de presse durant laquelle il semble avoir perdu tous ses moyens.

Ce n’est d’ailleurs pas par hasard si le Président Macron a parlé de « lutte contre la corruption dans son allocution. »

L’article de #KangbiNdara exposant que le Premier Ministre #Sarandji a détourné 25 milliards de FCFA depuis sa prise de fonction provient d’une source bien informée. Ce n’est que le montant qui a été gonflé. La réalité serait autour de 5 milliards de détournements de la part du PM.

Sarandji a déjà mis de côté 8 millions d’euros. C’est loin de 25 milliard CFA, mais c’est quand même plus de 5milliards CFA, pour un enseignant dont les revenus annuels étaient de moins de 4millions CFA. Il lui aurait fallu 1250 ans pour avoir 5 milliards.

#Touadera avoisinerait les 30 millions d’euros aujourd’hui sur ses comptes bancaires, c’est à dire 4750 années de salaires de prof de mathématiques. C’est en tous cas assurément assez pour armer correctement les FACAS.

Les bailleurs de fonds internationaux sont actuellement très attentifs au comportement de l’Exécutif. Ils sont au courant de leurs implications dans les réseaux de blanchiment.

Les banques locales sont sous surveillance depuis un an.

Israël, Dubaï, Doha, Guangzhou, Johannesburg et Pretoria reçoivent leurs dépôts régulièrement. Le voyage en Israël et récemment au Liban ont d’ailleurs permis d’écouler d’importants lots (de diamants).

Certains aventuriers sont constamment à Bangui pour présenter au Président des pseudos hommes d’affaires étrangers. Les mandats et autres garanties souveraines pullulent.

Sarandji a récemment fait l’acquisition d’un immeuble de 600.000.000 CFA. Touadera a créé et gère avec Sarandji #SaharaDiam, une société d’achat de diamants.

Les bailleurs de fonds internationaux ont beaucoup d’informations (comptes bancaires, immobiliers, etc.).

Touadéra avait récemment acheté dans la région lilloise pour sa 2ème épouse et leurs enfants.

Le Directeur de cabinet du Président #Ngrebada fait aussi des siennes avec les Garanties Souveraines qu’il délivre contre rétro-commissions dans le dos de Touadéra qui l’a découvert que récemment.

L’affaire de la délivrance de passeports diplomatiques continue avec Ngrebada, c’est #Doubane qui refuse apparemment mais ce dernier a de moins en moins de poids et la nomination du ministre délégué est une mesure pour le contourner.

Il y avait au tout début un compte de Touadera découvert en Afrique du Sud. En fait depuis #Bozize, #Djotodia, #SambaPanza, il y a à boire et à manger auprès de la société sud-africaine #DigOil.

L’ancien premier ministre André Nzapayeke, est pris en charge en terme de salaire par Digoil. C’est cette même société qui paie la mensualité de l’ambassade et de la Résidence là-bas.

De Bozize, Djotodjia, #CSP et #FAT, chacun à eu sa part. #DjonoAhaba qui connaît bien le dossier va en profiter une nouvelle fois.

https://www.facebook.com/thierry.simbi.9/posts/488859294822592

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :