Select your Top Menu from wp menus

Alerte – Info : M. Dondra, toutes les machines à timbres seraient en panne !

Selon des informations de sources généralement dignes de foi en notre possession et après investigations et recoupements minutieusement menés  près les services du ministère des finances et du budget, à l’exception de celle du ministère de transport et de l’aviation civile, toutes les  autres machines à timbres de la République seraient en panne.

Il s’agit de celle installée dans les services du guichet unique et de celle de la direction générale des impôts et des domaines, opérationnelle au sein de la direction des domaines.

Une situation dont se plaignent les usagers du service public, d’un côté et surtout les contribuables, de l’autre. Une situation qui ne peut qu’avoir un impact négatif sur les ressources propres du pays, quand on sait que le budget n’est constitué que de paiements  de ces impôts nés de la vente des timbres fiscaux, de droits et autres taxes. Une situation qui doit interpeller l’attention de M. Henri – Marie Dondra, ministre des finances et du budget non seulement  sur la gestion de ces machines mais surtout sur la rétention d’information, relative à leur non- opérationnalisation, par ses plus proches collaborateurs et notamment les responsables de ces services dont relève la gestion de ces machines à timbres.

Pourquoi ceux – ci n’ont – ils pas immédiatement pris les dispositions pratiques et techniques pour remédier avec promptitude à ces pannes ? Pourquoi n’ont – ils pas tenu informé le ministre de cet état de non-opérationnalisation ? Mesurent – ils le niveau du manque à gagner tous les jours sur le niveau de nos ressources ? Dans quels intérêts, font – ils cette rétention d’information ? Ne tireraient – ils pas profits de cette panne en mettant en marche de machines à timbres parallèles ?

Voilà des pertinentes questions auxquelles, le ministre des finances et du budget, M. Dondra, dont le sens aigu du patriotisme et la détermination ne sont plus à démontrer, doit répondre sans ambages et sans fioritures dans les heures qui suivent.

Rappelons que ces machines à timbres ont été installées en 2008, au lendemain de la mission de contrôle diligentée par M. Touadéra, au moment des faits premier ministre, pour lutter contre les actes de détournements de deniers publics, les pratiques irrégulières d’extorsions des fonds publics, les maniements des recettes publiques à des fins personnelles et frauduleuses et les détentions des carnets de quittances  parallèles.

 Des pratiques qui malheureusement ont repris depuis lors et qui se poursuivent tranquillement  avec la complicité avérée de certains hauts cadres et agents du ministère des finances et du budget…..

Affaire à suivre…. !

La Rédaction 

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :