Select your Top Menu from wp menus

Accord de Rome : Réponse de l’usurpateur Godefroy W. Mokamanédé à la réaction du Cardinal Nzapalaïnga

Suite aux différentes déclarations ces dernières heures aussi bien sur les ondes que sur les réseaux sociaux, sans vouloir engager une quelconque polémique je voudrais relever les points suivants :

  1. Je suis l’un des plus proches collaborateurs de l’Archevêque de Bangui, le Cardinal Nzapalainga : Conseiller pour les Affaires Economiques, Administrateur de la Radio Notre Dame, Administrateur de Caritas-Bangui, Administrateur de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique…..
  2. Ma présence à Rome, comme observateur, aux différents colloques et réunions sur la paix s’est toujours faite en relation avec l’Archevêque ; pour la présente mission j’ai été régulièrement en contact avec son Eminence pour l’informer du déroulement des travaux ;
  3. J’ai signé l’Accord de Rome comme simple observateur et témoin (comme le stipule le texte «en présence de» avant ma signature) sans prendre aucun engagement ni au nom de son Éminence ni au nom de la CECA (jamais nommée dans l’accord) ni de la Plateforme de confessions religieuses. Je regrette que ma signature ait soulevé des malentendus ;
  4. Je souligne que le communique de la CECA salue «tous les efforts en faveur du rétablissement de la cohésion sociale en RCA ». Je partage entièrement ce sentiment.

Aussi je voudrais exhorter les uns et les autres à l’apaisement des cœurs et à la recherche de la paix pour notre pays

Que Dieu bénisse la RCA !

Paris le 28 Juin 2017

Godefroy W. MOKAMANEDE

 

 

 

Related posts

Laisser un commentaire