Select your Top Menu from wp menus

Nation : Pourquoi la société « Powers Security » veut – elle obtenir par tous les moyens tous les marchés de gardiennage et de sécurité ?

Il s’appelle Patrick Marconnet.  Jadis attaché  de défense près la haute représentation plénipotentiaire de la France en République centrafricaine, et actuellement  colonel de l’armée française à la retraite, il assume désormais les nobles fonctions de directeur général de la société dénommée « Powers Security », spécialisée dans la fourniture des prestations  de sécurité et de gardiennage tant de personnes physiques que morales. Problème : depuis le lancement de ses activités, cette société se serait fait passer pour l’unique adjudicataire de tous les marchés juteux et même dérisoires en la matière, sur l’ensemble du territoire national.

En effet, selon des informations dignes de foi en notre possession au moment où ces lignes sont en train d’être tracées, grâce à ses puissants réseaux soigneusement et solidement implantés et implémentés par – ci et par – là, cet ancien colonel de l’armée française et sa société « Powers Security » seraient,  tous les jours que Dieu fait sur cette terre des hommes, à la manœuvre, c’est – à – dire par des combines et des formules d’arrangements dont l’homme seul a le secret, pour arracher tous les marchés de sécurité et de gardiennage proposés par l’Union européenne, des particuliers étrangers bien fortunés et en mission ou dans le cadre de la coopération,  par les organismes du système des Nations Unies, des Ongs à buts humanitaires et par des sociétés étrangères installées en Centrafrique, en général, et à Bangui, en particulier,.

Un monopole d’exclusivité qui, contraire aux dispositions de la loi  portant code des marchés publics en République centrafricaine,  n’est pas de nature à aider à la renaissance de la République et à la lutte contre la pauvreté par l’allocation des marchés dans les domaines ci-dessus mentionnés, après avis d’appels d’offres, à des entreprises nationales en règle vis – à – vis du fisc qui, créant de l’emploi et de la richesse, sont capables de contribuer au relèvement économique du pays. Mieux, tout serait mis en œuvre pour que des contrats de gré à gré pussent s’ériger ou être érigés en règle dans toutes ces institutions internationales  par le biais de ces pions et hommes de main et que même des marchés dérisoires attribués à des entreprises nationales leur fussent purement et simplement retirés pour le compte de Powers Security et à son seul profit. Terrible, n’est – ce pas ? 

Somme toute, une pratique qui non seulement frise le néocolonialisme mais surtout qui tendrait à corroborer l’information selon laquelle Mme Corinne Loze, ci-devant directrice général de la société Orange Centrafrique, serait impliquée dans l’affaire d’exfiltration d’un anti balaka en France avec la complicité d’un certain Charles Malinas, et celle de Dame Delphine Patétif alias Pathétique, conseillère du ministre de la justice, citée dans des actes de branchements illicites et de consommation frauduleuse d’électricité. Des Français, comme ce colonel de l’armée, qui se croient en territoire conquis et qui s’enfoutent éperdument des règles élémentaires qui fondent la République et dont les comportements  ne peuvent que déshonorer la France et enlaidir la féérique image de la République Française.

Affaire à suivre….. !

Jean – Paul Naïba

Related posts

Laisser un commentaire