Centrafrique : « S.O.S des victimes des inondations »: M. l’Imposteur de Bangui, un Etat ne fait pas de promesses face à la gravité de la situation, mais agit en mobilisant toutes les ressources de la République !

0
81

Centrafrique : F.A Touadéra promet l’appui du gouvernement aux victimes des inondations

Face aux inondations qui frappent certaines régions de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra sort de son silence. Dans son adresse à la Nation, le 30 novembre, à l’occasion du 65ème anniversaire de la République, le chef de l’Etat centrafricain a témoigné sa compassion aux sinistrés tout en les rassurant du soutien du gouvernement.

Impuissants face aux effets du débordement des eaux de l’Oubangui et les inondations causées par les pluies torrentielles, plusieurs sinistrés attendent du gouvernement et des Organisations non-gouvernementales des réponses urgentes. Au comble de leur plainte, le chef de l’Etat rassure du soutien de son gouvernement.

« Des milliers de nos concitoyens touchés »

« Ces derniers jours, des inondations dévastatrices ont frappé les villes de Bangui, Bimbo, les préfectures du Mbomou et de la Basse-Kotto à la suite des pluies diluviennes. Des milliers de nos concitoyens sont touchés par ces catastrophes naturelles. Les dégâts matériels sont inestimables. A tous les sinistrés, j’adresse nos sentiments de profonde compassion. Je les assure du soutien du gouvernement », a promis Faustin-Archange Touadéra.

Lire aussi : Centrafrique : 5 personnes décédées et 3.000 maisons écroulées à la suite des inondations dans le Mbomou

Si les inondations causent chaque année des dégâts tant matériels qu’humains, le chef de l’Etat instruit son gouvernement à mettre en place une solution durable.

« Apporter des solutions durables »

« Dans le cadre de notre responsabilité nationale, le gouvernement ne ménage aucun effort pour apporter, avec l’appui de nos partenaires, l’aide humanitaire nécessaire aux victimes. Par ailleurs, le gouvernement est instruit d’engager des réflexions stratégiques pour apporter des solutions durables aux inondations surtout dans les zones potentiellement exposées aux conséquences désastreuses du dérèglement climatique », a annoncé Faustin-Archange Touadéra.

Pour l’heure, les organisations humanitaires n’ont pas encore donné un premier bilan des inondations en cours à Bangui et dans certaines régions du pays. Entre-temps, en marge de la 28ème Conférence sur le climat à Dubaï, le président centrafricain a tenu a alerté sur les inondations dans son pays ; tout en appelant les Etats à lutter contre les conséquences du changement climatique.

RNL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici