Centrafrique : les mercenaires russes plient bagages, le drapeau français flotte à Bria

0
189

Des informations de sources policières et militaires ont rapporté à notre rédaction qu’un gros porteur de type Tupolev a atterri hier le mercredi 13 janvier 2021 à l’aéroport international Bangui M’Poko dans l’après – midi et a décollé à 22 h 45 mn avec à son bord deux hélicoptères, résidus des quatre mis à la disposition de Touadéra mais dont deux auraient été abattus par les éléments de la CPC dans les âpres combats à Bocaranga et à Grimari, suivis d’autres précieux matériels militaires.

Ces sources ont affirmé et soutenu que ce dernier ayant de sérieuses difficultés financières pour faire face aux dispendieuses charges de fonctionnement de ces mercenaires russes et devant l’inexorable avancée des forces de la Coalition des Patriotes pour le Changement, composées de plus de 60.000 hommes lourdement armés, sur tous les fronts vers Bangui, la capitale de la petite république de Bangui – Kistan, et du coup en direction de leur bastion qui se trouve être la villa de Béréngo, le Groupe Wagner a décidé de faire évacuer tous les matériels militaires sensibles et les quantités phénoménales des minerais extraits par la société Lobaye – Invest.

Dans la foulée, alors que les résolutions du conseil de sécurité, convoqué  à huis – clos le mercredi 13 janvier 2021 à la demande de la France, sur la présence des mercenaires rawandais et russes du Groupe Wagner en Centrafrique sous embargo tardent à être connues du grand public centrafricain, il nous a été signalé le départ en catastrophe  des supplétifs de M. Prigojine de la ville minière de Bria, chef – lieu de la Haute – Kotto, ce jeudi 14 janvier 2021. Dès l’annonce de leur non – présence dans la ville, leur base a été littéralement envahie, saccagée et pillée par les populations locales. Au moment où nous mettons sous presse, un drapeau français flotte à l’entrée de ce lieu qui leur a servi de forteresse.

Comme quoi, les fantômes des frères Dolisie, Savorgnan de Brazza, Crampel, Sibut, et Marchand sont de retour en Centrafrique, après le départ de l’opération Sangaris !

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here