Centrafrique : la présidence de la République ne se reconnaît pas dans la démarche d’un dialogue initié par la communauté Sant’Egidio, selon le journaleux Albert Yaloké Mokpème

0
113

Albert Yaloké Mokpème : «La présidence de la République ne se reconnait pas dans la démarche d’un dialogue initié par la communauté Saint’ Egidio»
septembre 25, 2021

Le ministre délégué en communication et porte-parole de la présidence de la République, Albert Yaloké Mokpème a échangé le vendredi 24 septembre dernier avec les professionnels des médias au cours de sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire à Sam hôtel à Bangui. Ce moment a permis à ce dernier de faire le point sur plusieurs sujets d’actualité, entre autres, le prochain dialogue républicain qui se pointe à l’horizon.

Au moment où tous les regards sont tournés vers le comité d’organisation du dialogue républicain dont les travaux avancent normalement afin de permettre à la RCA de sortir définitivement de l’ornière, la communauté Sant’ Egidio initie un nouveau dialogue soi-disant de paix à Rome du 28 au 29 septembre prochain. Ce prétendu dialogue initié par la communauté Sant’ Egidio, va réunir le gouvernement et les autres forces vives de la nation, selon une note d’information de la Communauté Sant’ Egidio publiée sur les réseaux sociaux. Ceci curieusement à l’attention de l’Ambassade de France à Bangui, en vue de la demande de visa des participants à ces assises.

Les personnalités invitées à cette rencontre sont les suivantes, Evariste Ngamana, Ernest Mada, Martin Ziguélé, Pamela Audrey Dérom, Léonie Banga Bothy, Imam Abdoulaye Ouasselegué, Bruno Hyacinthe Gbiégba, Armelle Kpangba, Jean Emmanuel Zanghamétho, Mahamat Kamoun, Christian Guenebem, Nicolas Tiangaye, Charles Armel Doubane, Arlette Nadège et Clarisse Martiale Manéyo.

Suite à cette initiative parallèle et qui remettrait en cause la démarche du président de la République qui est celle de dialoguer avec les vrais Centrafricains et sur le territoire centrafricain, la réaction de la présidence de la République n’a pas tardé.

Le porte-parole de la présidence de la République, Albert Yaloké Mokpème fustige cette invitation et a déclaré ouvertement à la presse que la présidence de la République ne se reconnait pas dans cette démarche qui n’engage que les auteurs.

En outre, le ministre délégué en communication et porte-parole de la présidence de la République, a rappelé que «Nous avons vu circuler une invitation avec un certain nombre de personnalités du pays qui sont invitées à participer à une rencontre à Rome sur initiative de Sant’ Egidio qui est une communauté religieuse. Il est impossible que le gouvernement ne soit pas informé de cette démarche qui pourra perturber la démarche de dialogue républicain qui se pointe à l’horizon.

Et de s’étonner devant une telle invitation en ces termes, «L’explication que Sant’ Egidio donne, c’est que le but de leur initiative est d’aider à faciliter le dialogue républicain en République centrafricaine. Mais il existe un comité d’organisation qui n’a pas été consulté. Cela nous interpelle quelque part. Surtout lorsqu’on voit la composition des personnes et des personnalités qui sont invitées».

«Pas de médiation étrangère, dialogue entre Centrafricains, sur le sol Centrafricain, sur les thèmes qui vont faire tourner le dos à la guerre, à la rébellion et aux crises pour nous attaquer aux problèmes sociaux, économiques et au relèvement économique de notre pays», a-t-il lâché.

Albert Yaloké Mokpème a rétorqué que «Voilà une initiative qui est prise avec des gens qui sont issus des groupes armés qui ont pris des armes pour déstabiliser pour déstabiliser le pays. Voilà pourquoi cette démarche nous interpelle et on se pose des questions, quel est le but exact que poursuit Sant’ Egidio avec cette démarche ? Je pense que les autorités se sont saisies de cette affaire et on le saura un peu plus dans les jours qui viennent», a-t-il souligné.

Saint-Cyr Gbégbé-Ngaïna

Albert Yaloké Mokpème : «La présidence de la République ne se reconnait pas dans la démarche d’un dialogue initié par la communauté Saint’ Egidio»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here