Centrafrique : Ils mentent au peuple : les relations françaises de Jean Symphorien Mapenzi

0
186

Depuis un certain temps, les thuriféraires du régime de Bangui et leurs communicants ne cessent d’exceller dans une guerre de communication dont le but ne vise qu’à opposer la France, pourtant partenaire privilégié de la République centrafricaine, à la Fédération de la Russie, nouvel allié du pouvoir. Responsable de tous nos malheurs, nos errements et nos imbécilités politiques, selon eux, la Patrie des Droits de l’Homme n’est plus notre incontournable soutien près l’Ue, notre porte – parole devant le conseil de sécurité et notre précieux conseiller auprès des institutions financières internationales de Bretton Woods. Du fait des accointances avérées entre les autorités nationales et les mercenaires russes du Groupe Wagner, une organisation criminelle internationale dont les principaux responsables sont sous sanctions de l’Onu et de l’Ue, elle, qui revendique plus de transparence, est par conséquent devenue la répugnante.

Et pourtant, la plupart de ceux qui président actuellement à la destinée de notre pays, ont étudié en France où sont aujourd’hui scolarisées leurs progénitures, y ont un pied – à – terre, jouissent parfois de la nationalité ou bénéficient d’une carte de séjour et y séjournent régulièrement pour raisons de santé. C’est le cas du 1er vice – président de l’assemblée nationale Jean Symphorien Mapenzi qui, selon des informations en notre possession, déclare résider de manière régulière en France depuis 2012, peu avant le coup d’état de la Séléka du 23 mars 2013, sous couvert d’un titre de séjour « étranger malade ». L’intéressé  s’est rendu en France le 26 février à Nantes pour faire renouveler son titre de séjour en continuant à faire croire qu’il réside chez sa sœur. Il y a reçu un titre provisoire de séjour jusqu’au 25 mai 2021. Si l’enfant du quartier Gbénguéwé ne s’en garde pas de le dire à qui veut l’entendre, il n’en est pas ainsi pour la majorité des pontes du pouvoir de Bangui.

Comme quoi, ces gens mentent au peuple centrafricain et entretiennent des relations intéressantes et très intéressées avec la France !

Affaire à suivre…..

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here