Centrafrique : et si l’Imposteur de Bangui avait cédé l’uranium de Bakouma à Kagamé pour une assurance – vie à la tête du pays ?

0
179

Le Rwanda signe un accord pour construire un réacteur nucléaire «nouvelle génération»

Une entreprise canado-allemande a, mardi 12 septembre, signé un accord avec le gouvernement rwandais pour construire dans le pays le prototype d’un réacteur nucléaire nouvelle génération. Objectif : tester une nouvelle technologie, moins coûteuse qu’un réacteur classique, afin de développer de nouvelles solutions d’énergie nucléaire, destinées notamment au continent africain.

La construction du réacteur d'une centrale nucléaire. (Image d'illustration)
La construction du réacteur d’une centrale nucléaire. (Image d’illustration) Getty Images/ChinaFotoPress

Avec notre correspondante à Kigali, Lucie Mouillaud

Le premier réacteur de la jeune entreprise Dual Fluid Energy doit être construit dans le district de Bugesera, au sud de Kigali. Un prototype, destiné à la démonstration et à la recherche sur une nouvelle technologie moins coûteuse, explique Dr Claire Schaffnit-Chatterjee, directrice des opérations.

« Ça va nous aider à produire de l’électricité et de l’énergie à prix réduit. Un autre avantage, c’est que ce sera un petit réacteur modulable, donc facilement transportable et plus facile au niveau des opérations. Et donc, il est parfaitement adapté à des pays comme le Rwanda ou d’autres pays africains qui n’ont pas forcément une infrastructure très développée. »

La construction doit commencer dès le début de l’année prochaine, jusqu’en 2026. Elle doit être suivie par une phase de tests d’une durée de deux ans, avant une potentielle commercialisation de ces réacteurs dans les années 2030. Pour Fidèle Ndahayo, le directeur du Bureau rwandais de l’énergie atomique, créé en 2020, l’accueil de ce projet est une opportunité : « Cette signature souligne la volonté du Rwanda de rester une destination de choix pour les innovations actuelles et futures comme stratégie pour accélérer l’intégration de technologies innovantes dans le pays. »

Le Rwanda s’engage depuis quelques années dans le secteur, notamment avec la signature de plusieurs accords, avec la Russie et la Hongrie, pour la formation d’ingénieurs et de scientifiques dans le nucléaire civil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici