Centrafrique : des officiers des Faca activement recherchés par le pouvoir de Bangui

0
330

Des informations de sources policières et militaires ont rapporté à notre rédaction que certains officiers des forces armées centrafricaines, au lendemain des deux attaques coordonnées et simultanées qui ont réveillé et ensanglanté, le mercredi 13 janvier 2021, la capitale centrafricaine, sont aujourd’hui activement recherchés par le pouvoir de Bangui. Il leur est tout simplement reproché d’être complices des forces de la Coalition des Patriotes pour le Changement « CPC ».

Ces sources ont affirmé et soutenu que pour Touadéra et ses ouailles, ce sont eux qui ont manœuvré et facilité les infiltrations des assaillants dans la ville de Bangui. Par conséquent, ils sont considérés comme collaborateurs de ces « mercenaires venus d’ailleurs » ne parlant pas Sango – une accusation que l’on peut aussi coller sur le dos des supplétifs rwandais et russes du Groupe Wagner qui, dépêchés à Bangui par le candidat du MCU, ignorent tout de notre belle et unique langue nationale – et doivent, par conséquent, être traités comme des rebelles et d’ennemis de la paix et de la république de Bangui – Kistan.

Il s’agit de : Colonel Sakama, Dobiguet, Wallot, Maudio, Ngrémangou, Yagbanga et Mbétibangui; Commandant Semdiro ; Capitaine Nganazoui, Ngaïkosset, Dokabona et Ngaïkito. Depuis lors, à l’exemple du capitaine Ngaïkosset qui a échappé hier de justesse entre les mailles des filets des Requins, tous sont passés en clandestinité.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here